Thompson, Don

Don (Donald Winston) Thompson. Pianiste, contrebassiste, vibraphoniste, batteur, compositeur, arrangeur, technicien de l'enregistrement (Powell River, nord de Vancouver, 18 janvier 1940). Après des leçons de piano durant son enfance, il se tourna, adolescent, vers la contrebasse et le vibraphone.

Thompson, Don

Don (Donald Winston) Thompson. Pianiste, contrebassiste, vibraphoniste, batteur, compositeur, arrangeur, technicien de l'enregistrement (Powell River, nord de Vancouver, 18 janvier 1940). Après des leçons de piano durant son enfance, il se tourna, adolescent, vers la contrebasse et le vibraphone. Essentiellement autodidacte, il a appris lui-même tous les instruments dont il joue. À Vancouver (1960-65), il fut sideman de Chris Cage (jouant de la contrebasse ou du vibraphone) et Dave Robbins (contrebasse), et accompagna des jazzmen amér. comme Barney Kessel, John Handy et d'autres de passage dans des cabarets locaux. Avec le batteur Terry Clarke, il se joignit au quintette de Handy aux É.-U. en 1965, effectua des tournées et grava deux micr. dont Live at Monterey qui compta parmi les plus populaires enregistrements de jazz des années 1960. En 1967, Thompson revint à Vancouver (après avoir travaillé durant quelque temps à Montréal avec Lee Gagnon cette année-là), puis se fixa à Toronto en 1969. Il devint bientôt le contrebassiste de studio le plus sollicité de la ville, et le demeura jusqu'à ce qu'il se consacre exclusivement au jazz au milieu des années 1970. Il a été membre du Boss Brass (bassiste, 1969-82; pianiste à partir de 1988) et des ensembles de Sonny Greenwich (pianiste, 1970-82 et de nouveau à partir de 1990) et de Moe Koffman (contrebassiste, 1970-74; pianiste, 1975-78). Il a aussi travaillé pour Lenny Breau (à la fois comme contrebassiste et batteur) et pendant longtemps avec le guitariste Ed Bickert dans divers milieux de jazz. Son travail comme contrebassiste au cabaret de jazz Bourbon Street à Toronto - entre autres avec les musiciens amér. Jim Hall (guitare) et Paul Desmond (saxophone alto) - dont témoignent des enregistrements « live » datant de 1975 pour lesquels il fut technicien du son, le mit de nouveau en évidence sur la scène internationale. En 1976, il entreprit des tournées avec Hall (au Japon, aux États-Unis et en Europe), et, de 1982 à 1987 il se produisit en concert avec le célèbre pianiste britannique George Shearing, à la fois comme contrebassiste et pianiste. Sur Top Drawer, gagnant d'un Grammy Award (É.-U.) en 1984, il était le seul accompagnateur de Shearing et du chanteur Mel Tormé. À l'époque où il travaillait avec Shearing, il commença à enseigner à l'atelier de jazz de l'ÉBA Banff (CA Banff) en 1982 et fonda l'étiquette From Bebop to Now en 1983, vite disparue du marché. Reprenant ses activités à Toronto en 1987, il travailla comme pianiste avec l'orchestre de jazz de Dave McMurdo, comme accompagnateur de Jane Bunnett, Trudy Desmond et autres artistes locaux, et il donna des leçons particulières. Parmi ses élèves ont figuré notamment les pianistes Hugh Fraser, James Gelfand, Jeff Johnston, Andy Milne et Dave Restivo, les contrebassistes George Mitchell et Alec Walkington. Ses propres groupes se produisirent par intermittence dans les cabarets de Toronto. Un quatuor qu'il dirigeait au piano participa au Festival de jazz international de Larens, Pays-Bas, en 1977; un autre, avec Thompson au vibraphone, se produisit en 1991 à plusieurs festivals de jazz canadiens.

Thompson possède l'impressionnante aptitude de jouer aussi bien de la contrebasse et du piano que du vibraphone, ce qui est presque sans précédent dans le jazz. Il passe facilement d'un instrument et d'un langage à l'autre, en imprégnant chacun d'une musicalité instinctive et non pas acquise. Ses enregistrements vont de Secret Love (de style courant) à Don Thompson Quartet Live (relativement avant-gardiste). Les albums Ed Bickert / Don Thompson et A Beautiful Friendship ont remporté des Juno Awards dans la catégorie du meilleur enregistrement de jazz, en 1980 et 1985 respectivement. Au nombre de ses compositions de tous genres figurent Trio '85 pour clarinette, contrebasse et piano (créé par James Campbell et autres), Journey to Skye pour ensemble de cornemuses (1987, enregistrée par les 78th Fraser Highlanders), Quartuor '89 pour quatre contrebasses (créé aux NMC par le compositeur, avec Joel Quarrington et autres) et Abstract & Dreams pour quatuors de jazz et à cordes (1989, enregistrée par Jim Hall en 1990). Sa composition la mieux connue est Days Gone By, qu'il a arrangée pour grand orchestre et orchestre symphonique. Elle a été enregistrée par Thompson lui-même, le Boss Brass, un « All Star Jazz Sextet » formé par la SRC, Moe Koffman, Pat LaBarbera et, avec paroles, par Jeff Dyer et Arlene Smith. Thompson a en outre écrit pour grand orchestre de jazz selon la méthode des 12 sons, notamment Pluto (1974), enregistrée par Koffman, Don't (1970) et Winter Mist (1987), interprétées comme une suite par McMurdo. D'autres oeuvres ont été enregistrées (avec la participation du compositeur) par Hall (Circles), Koffman (Mercury, Bilbo, Wildlife), McMurdo (Blues for Jim-San, Ghoti), Doug Riley (Gandalf, Dreams) et Shearing (Stratford Stomp). Il a écrit plusieurs morceaux en hommage à d'autres musiciens, dont For Chris Gage, Song for Sonny [Greenwich] et For Scott LaFaro. Christopher Lambert Music détient les droits de ses oeuvres.

Discographie

Love Song For a Virgo Lady : Thompson p, Park sax tén, Greenwich guit, Donato cb, Fuller batterie; 1969; RCI 303 et Sack 2003.

Secret Love : Thompson vib, Bickert guit, Binstead cb, Clarke batterie; 1970; RCI 350.

Country Place : Thompson p et vib, Perla cb et guit b, LaBarbera batterie; 1976; PM PMR-008.

Don Thompson Quartet Live : Thompson p, Stuart sax sop et tén, Homme cb, Ranger batterie; 1977; RCI 480.

Ed Bickert / Don Thompson : Thompson cb, Bickert guit; 1978; Sack 4005.

Dance to the Lady : Thompson p, Bickert guit; 1980; Sack 4010.

Circles : Thompson p, p élec, cb, guit b et vib, Bickert guit, Clarke batterie, Quat à cdes Armin; (1980); CTL CTLS-5234 et Intercan IC-1008.

Bells : Thompson p et cb, R. Piltch guit; 1981-82; Umbrella GEN-1-16.

A Beautiful Friendship : Thompson p et cb, Abercrombie guit, Holland cb, Smith batterie; 1984; Concord Jazz CJ-243.

Winter Mist : Thompson vib, Schwager guit, Collins cb, Elmes batterie; 1990; The Jazz Alliance TJA-1004.

Aussi Days Gone By, sur étiquette Japanese Atlas.

Avec d'autres

John Handy, Live at Monterey : Thompson cb, aussi Clarke batterie, et autres; 1966; Col CS-9262.

-, Second Album : Thompson cb, aussi Clarke batterie, et autres; 1966; Col CS-9367.

-, Spirituals to Swing : Thompson cb, aussi Greenwich guit, Clarke et autres; 1967; 2-Col CG-30776.

Jay McShann, Man from Muskogee : Thompson cb, et autres; 1972; Sack 3005; voir DISCOGRAPHIE de Jim Galloway pour autres micr.

Jim Hall, Live! : Thompson cb, aussi Clarke; 1975; Horizon 705.

-, Commitment : Thompson p, Clarke, et autres; 1976; Horizon 715.

-, Circles : Thompson p et cb, aussi Clarke; 1981; Concord Jazz CJ-384.

-, Jim Hall & Friends, vol. I : Thompson p, aussi Clarke, et autres; 1990; Musicmasters 5050 (CD).

-, deux micr. gravés au Japon en 1976 sur étiquette King : Live in Tokyo et Jazz Impressions of Japan.

Emily Remler, Take Two : Thompson cb, aussi Clarke; 1982; Concord Jazz CJ-195.

George Shearing et Mel Tormé, Top Drawer : Thompson cb; 1983; Concord Jazz CJ-219.

-, An Evening at Charlie's : Thompson cb; 1984; Concord Jazz CJ-248.

George Shearing, Live at the Café Carlyle : Thompson cb et p; 1984; Concord Jazz CJ-246.

Dave Liebman, Sweet Fury : Thompson p, cb et vib, aussi Ranger batterie; 1984; From Bebop to Now BBN-1002.

Trudy Desmond, R.S.V.P. : Thompson p et arr, aussi Bickert ou Piltch guit, Swainson cb, Clarke batterie; 1988; Unisson DDD-1010.

Dave McMurdo, The Dave McMurdo Jazz Orchestra : Thompson p et arr; 1989; Innovation JCCD-0019.

Autres enregistrements comme sideman de Bickert, Breau, Galloway, Greenwich, Koffman, Riley, Guido Basso, Ruby Braff, Paul Desmond, Pat LaBarbera, Frank Rosolino et Buddy Tate, comme membre du Boss Brass et d'un « All Star Jazz Sextet » parrainé par la SRC (Jazz Canada Europe '79, 1979, RCI 503-G/H), et comme accompagnateur de studio. Voir DISCOGRAPHIE de Bickert pour les micr. de Braff, Desmond, Rosolino et Tate.


Lecture supplémentaire

  • Gallagher, Greg, and Barnes, Lilly. 'Love of jazz dispels contrasts between musicians-composers,' MSc, 263, May-Jun 1975

    Miller, Mark. 'Don Thompson,' Down Beat, 13 Jan 1977

    - 'Don Thompson: sideman in the spotlight,' Jazz Forum, 58; issue 2, 1979

    Batten, Jack. 'Don Thompson's musical express,' Toronto Life, Aug 1984

    Boogie, Pete & The Senator

Liens externes