Naviguer "Communautés et sociologie"

Afficher 1-20 de 583 résultats
Article

Swissair Flight 111

Le 2 septembre 1998, le vol Swissair 111 se rendant de New York à Genève, en Suisse, s’est écrasé dans l’océan près de Peggy’s Cove, en Nouvelle-Écosse. Les 229 passagers et membres d’équipage à bord ont été tués sur-le-champ. Il s’agit du deuxième accident aérien le plus meurtrier au Canada. Selon une enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada, un incendie provoqué par des fils endommagés dans le système électrique de l’appareil MD-11 aurait mené à une panne des principaux systèmes de commande de l’avion.

Article

Décret C.P. 1911‑1324, la proposition d’interdiction de l’immigration noire au Canada

Le décret du Conseil C.P. 1324 a été adopté le 12 août 1911 par le Cabinet du premier ministre sir Wilfrid Laurier. Il visait à interdire à toute personne noire d’entrer au Canada pour une période d’un an parce que « la race noire [...] est considérée comme inadaptée au climat et aux exigences du Canada ».

Article

Les Sino-Canadiens de la Force 136

La Force 136 est une division du service britannique Special Operations Executive (SOE; Direction des opérations spéciales) pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ses missions secrètes, basées dans l’Asie du Sud-Est occupée par les Japonais, visent à soutenir et à entraîner les mouvements de résistance locaux pour saboter les voies de ravitaillement et l’équipement des Japonais. Bien que la Force 136 recrute principalement des Asiatiques du Sud-Est, elle mobilise également environ 150 Sino-Canadiens, desquels on s’attend à ce qu’ils se fondent dans la population locale et parlent la langue commune. Plus tôt au cours de la guerre, plusieurs de ces hommes avaient offert leurs services au Canada, mais avaient été refusés dans l’armée ou encore enrôlés, puis mis de côté. La Force 136 devient ainsi une occasion pour les Sino-Canadiens de prouver leur courage, leurs habiletés et, surtout, leur loyauté envers le Canada.

Article

Rébellions de 1837–1838

Le Haut-Canada et le Bas-Canada sont bouleversés de 1837 à 1838 par des rébellions contre la Couronne britannique et la situation politique dans la colonie. Le soulèvement est plus important et plus violent au Bas-Canada.

Article

Province du Canada, 1841-67

La Province unie du Canada - une réponse aux problèmes et à la violence qui sévissaient dans le Bas et la Haut-Canada au cours des années 1830 - a été une expérience de 26 ans de coopération politique entre anglophones et francophones. Pendant cette période, un gouvernement responsable est né en Amérique du Nord britannique, l’expansion de l’échange et du commerce ont fourni de la richesse à la région et finalement, la Confédération est née.

Article

Grève générale de Winnipeg, 1919

La grève générale de Winnipeg de 1919 a été la plus importante grève de l’histoire du Canada. Entre le 15 mai et le 25 juin 1919, plus de 30 000 travailleurs ont cessé le travail. Les usines, les ateliers, le transport en commun et les services de la Ville ont été paralysés. La grève a entraîné des arrestations, des blessures et la mort de deux manifestants. Elle n’a amené aucune amélioration immédiate du sort des ouvriers et des conditions de travail, mais elle a renforcé l’unité de la classe ouvrière canadienne. Certains de ses participants ont contribué à créer ce qui constitue aujourd’hui le Nouveau Parti démocratique.

Article

Grève à l’usine Ford de Windsor, 1945

La grève de Windsor se déroule sur 99 jours, du 12 septembre au 19 décembre 1945. Pas moins de 11 000 employés de l’usine de la Ford Motor Company de Windsor, en Ontario, y prennent part. Quelque 8 000 travailleurs de l’automobile d’autres usines s’impliquent également dans le mouvement de protestation. Les travailleurs de Ford, dirigés par les Travailleurs unis de l’automobile du Canada (TUA), exigent alors la reconnaissance de leur syndicat par Ford, ainsi que l’adhésion obligatoire pour tous les travailleurs de l’usine. Le conflit, résolu par arbitrage exécutoire devant Ivan C. Rand, juge de la Cour suprême du Canada, mène à la création de la formule Rand, aujourd’hui couramment utilisée en négociation collective.

Article

Grève de l'amiante de 1949

La grève de l’amiante a commencé le 14 février 1949 et a paralysé les principales mines d’amiante du Québec pendant près de cinq mois. Le gouvernement du Québec s’est rangé du côté du principal employeur, une entreprise américaine, contre les 5000 mineurs syndiqués. Dès le début, la grève a créé des conflits entre le gouvernement provincial et l’Église catholique romaine, qui prenait habituellement parti pour le gouvernement. Ce conflit de travail, l’un des plus longs et des plus violents de l’histoire du Québec, a contribué à jeter les bases de la Révolution tranquille.

Article

Descentes de police dans des saunas de Toronto (1981)

Le 5 février 1981, les clients de quatre saunas du centre-ville de Toronto (The Barracks, The Club, Richmond Street Health Emporium et Roman II Health and Recreation Spa) sont surpris par 200 policiers lors d’une série de raids coordonnés regroupés sous le nom d’« Operation Soap » (Opération savon). Les officiers déclarent que les descentes sont le résultat de six mois de travail d’infiltration dans chaque établissement, qu’ils prétendent liés à la prostitution et à d’autres « actes indécents ». Les clients des saunas sont alors sujets à des comportements abusifs de la part des policiers, qui se moquent entre autres de leur sexualité. À la fin de la soirée, 286 hommes sont accusés d’avoir fréquenté une maison de débauche (un bordel), et 20 autres d’avoir géré un tel établissement. Cette descente représente à l’époque la plus grande arrestation de l’histoire de Toronto. La majorité des personnes arrêtées sont déclarées innocentes. Les raids deviennent un moment décisif pour la communauté gaie de Toronto : les manifestations qui s’ensuivent annoncent qu’elle ne tolèrera plus d’être traitée différemment par la police, les médias et le public.

Article

Grève étudiante québécoise de 2012

Au printemps 2012, le Québec et le Canada connaissent la plus longue grève étudiante de leur histoire. Cet événement, qui se déroule sur plusieurs mois (du 13 février au 7 septembre 2012), oppose les étudiants québécois et le gouvernement provincial sur la question de la hausse des droits de scolarité.