Vegreville

Vegreville, (Alberta), constituée en ville en 1906, population de 5708 habitants (recensement de 2016), de 5717 (recensement de 2011). La ville de Vegreville est située dans la région des parcs du centre est de la province, à 100 km à l’est d’Edmonton. Elle dessert une riche région agricole qui se spécialise dans la culture des céréales et de certains élevages d’animaux.

Vegreville, (Alberta), constituée en ville en 1906, population de 5708 habitants (recensement de 2016), de 5717 (recensement de 2011). La ville de Vegreville est située dans la région des parcs du centre est de la province, à 100 km à l’est d’Edmonton. Elle dessert une riche région agricole qui se spécialise dans la culture des céréales et de certains élevages d’animaux.


Peuples autochtones et traités

Vegreville est située sur le territoire traditionnel des Siksikaitsitapi (Confédération des Pieds-Noirs), des Stoneys-Nakodas, des Cris, des Saulteaux (voir Anichinabé), des Métis et des Dénés. La région est couverte par le Traité no 6, signé en 1876. 

Colonisation

En 1894, des colons canadiens-français arrivent dans la région de Vegreville. Ils établissent un bureau de poste et un hameau aux abords de Birch Creek. Le hameau est nommé en l’honneur de la carrière dans l’Ouest canadien du père Valentin Vegreville, un missionnaire oblat catholique. Une immigration en provenance des États-Unis, de l’est du Canada et de l’Europe s’ensuit. Les provinces des Prairies, incluant la région de Vegreville, sont aussi la destination de la première grande vague d’immigrants ukrainiens venant au Canada, entre 1891 et 1914. De nos jours, un peu plus de 35 % des résidents de Vegreville déclarent que leur origine ethnique est ukrainienne, selon le recensement de 2016.

Le Chemin de fer Canadien du Nord arrive en 1905. Vegreville se déplace immédiatement où se trouve le nouveau site du chemin de fer, à environ 8 km au nord-est.

Vie culturelle

Pysanka

L’héritage français et ukrainien est perceptible dans le style distinct des églises, des écoles, des centres communautaires et des groupes résidentiels. Le festival ukrainien du Pysanka est une tradition annuelle, et on peut voir dans la ville un Pysanka géant (œuf de Pâques) qui a été dévoilé en 1978.


//