Soeurs des Saints-Noms de Jésus et de Marie

Les Soeurs des Saints-Noms de Jésus et de Marie forment une congrégation religieuse de spiritualité ignacienne (jésuite) fondée à LONGUEUIL, au Québec, par la bienheureuse Eulalie Durocher (mère Marie-Rose) pour l'éducation des jeunes filles.

Soeurs des Saints-Noms de Jésus et de Marie

Les Soeurs des Saints-Noms de Jésus et de Marie forment une congrégation religieuse de spiritualité ignacienne (jésuite) fondée à LONGUEUIL, au Québec, par la bienheureuse Eulalie Durocher (mère Marie-Rose) pour l'éducation des jeunes filles. La fondatrice, ayant des liens étroits avec les Oblats de Marie Immaculée, accepte en 1842 de diriger le premier groupe canadien des Enfants de Marie (organisation féminine sous l'influence des Oblats). En 1843, l'évêque de Montréal, Ignace BOURGET, ordonne à Eulalie de fonder une congrégation destinée à remplacer les soeurs françaises de Marseille qui ont refusé de s'établir au Canada et dont elle reprend le nom, l'habit et la règle. L'effectif compte 1899 membres en 1998 (une diminution comparativement à 2727 membres en 1986).


Lecture supplémentaire

  • P. Duchaussois, Rose of Canada (1934).