Partridge, Edward Alexander

Edward Alexander Partridge, agriculteur, chef de file du secteur agricole et auteur (Whites' Corners [Dalston], près de Barrie, Canada-Ouest, 5 nov. 1862 -- Victoria, 3 août 1931).

Partridge, Edward Alexander

Edward Alexander Partridge, agriculteur, chef de file du secteur agricole et auteur (Whites' Corners [Dalston], près de Barrie, Canada-Ouest, 5 nov. 1862 -- Victoria, 3 août 1931). Partridge grandit dans une région où la solidarité agricole est solidement ancrée dans les mentalités au cours des années 1870. En décembre 1883, il se rend dans l'Ouest avec son frère Henry et devient enseignant et propriétaire d'un homestead à l'est de Sintaluta. Durant la RÉBELLION DU NORD-OUEST, il sert dans la Yorkton Company of Infantry. Au milieu des années 1890, Partridge devient un membre actif des Patrons of Industry dans la région de Sintaluta. Cette communauté en plein essor, où dominent les pionniers de l'Ontario, devient le centre de mouvements politiques et régionaux importants.

En 1902, les agriculteurs de Sintaluta poursuivent le Canadien Pacifique en justice, l'accusant de répartir indûment les wagons à céréales, en vertu de la Loi des grains du Manitoba. Henry Partridge, le magistrat dans cette cause, déclare la compagnie coupable. Cette victoire surtout symbolique sur la compagnie ferroviaire rend les frères Partridge très populaires auprès des céréaliers de la Saskatchewan. Au début de 1905, quelques voisins subventionnent Ed Partridge pour qu'il mène une enquête à Winnipeg sur les activités de la Bourse des céréales de cette ville. Choqué devant un tel marché spéculatif, il forme rapidement un plan de coopérative de mise en marché qui donnera le jour à la Grain Growers' Grain Company en 1906. Après une âpre lutte pour joindre les rangs de la Bourse de Winnipeg en 1907, la compagnie prospère. Partridge en est le premier président et il joue aussi un rôle déterminant dans la fondation, en 1908, du GRAIN GROWERS'GUIDE, la voix des agriculteurs des Prairies.

Partridge est un visionnaire et il a la conviction que les clés du développement de l'Ouest résident dans le contrôle gouvernemental de la mise en marché des céréales, qui assurerait un service de livraison fiable et peu coûteux des céréales, ainsi que dans la construction de l'HUDSON BAY RAILWAY. Il se bat inévitablement et de manière acharnée contre les hommes politiques et autres chefs de file du secteur agricole et, en 1912, il donne sa démission à la Grain Growers' Grain Company. Il constate qu'il est un piètre administrateur et il doit nommer son successeur. Peu de temps après, il met sur pied la Square Deal Grain Company mais, quand elle connaît un déclin en 1913, il décide de retourner à Sintaluta.

En dépit de tragédies personnelles et d'une santé défaillante, il s'engage dans le mouvement des agriculteurs à la fin de la guerre, en tant que porte-parole et doyen d'une nouvelle génération de radicaux agraires. Il est respecté de nombreux membres de l'Union des agriculteurs du Canada, un groupement agricole radical formé en 1921. Il devient encore une fois un porte-parole populaire des agriculteurs et, en 1926, il publie A War on Poverty. Il s'agit d'un étrange mélange de socialisme inspiré de la pensée de Ruskin, de torysme du Vieil-Ontario, d'utopisme de l'Ouest et de ferveur religieuse, et Partridge y réclame un État de l'Ouest indépendant, le Coalsamao. Sa vision hautement individualiste attire beaucoup l'attention, mais peu d'adeptes. Aux prises avec le découragement par moments tout au long de sa vie, Partridge s'est probablement suicidé en 1931.


Lecture supplémentaire

  • Murray Knuttila, "That Man Partridge": E.A. Partridge, His Thoughts and Times (1994).