Nordheimer, Albert

Albert Nordheimer. Marchand de musique, éditeur, facteur de pianos (Toronto, v. 1850-55 - 2 décembre 1938). Éduqué à l'Upper Canada College, Toronto, et en Europe, il se joignit à A. & S. Nordheimer en 1870 et en devint le dir.-gérant et, plus tard (1912-27), le prés.

Nordheimer, Albert

Albert Nordheimer. Marchand de musique, éditeur, facteur de pianos (Toronto, v. 1850-55 - 2 décembre 1938). Éduqué à l'Upper Canada College, Toronto, et en Europe, il se joignit à A. & S. Nordheimer en 1870 et en devint le dir.-gérant et, plus tard (1912-27), le prés. Durant plus de 50 ans, il présida le comité de musique de la cathédrale Saint James' de Toronto et, en 1902, devint consul général de Hollande au Canada. Il composa au moins neuf chansons et danses qui furent publiées par sa maison (1895-1916), notamment une version de « Hunting Song (Tarantara) » de Bliss Carman (1908).

Son fils Gerald (Toronto, 2 juillet 1929 - d Kelowna C.-B. 19 jan. 2005) fut commis général (1947-57) chez Boosey & Hawkes (Canada) et musicothécaire (1957-73) à la SRC à Toronto (responsabilité englobant l'Orchestre symphonique de la SRC), avant de se joindre à l'Orchestre symphonique de Vancouver en 1974 comme musicothécaire, et, plus tard, responsable du personnel et régisseur.

Voir aussi Abraham Nordheimer, son père, et Samuel Nordheimer, son oncle.