Grossmann, Agnès

Agnès Grossmann. Chef d'orchestre et de choeur, pianiste (Vienne, 24 avril 1944). Diplôme interprétation piano (Académie de Vienne) 1968, D HUM L h.c. (Mount Saint Vincent), 1991, D Univ h.c. (Ottawa), 2004.

Grossmann, Agnès

Agnès Grossmann. Chef d'orchestre et de choeur, pianiste (Vienne, 24 avril 1944). Diplôme interprétation piano (Académie de Vienne) 1968, D HUM L h.c. (Mount Saint Vincent), 1991, D Univ h.c. (Ottawa), 2004. Le père de madame Grossmann, Ferdinand, réputé chef autrichien, lui donne ses premières leçons de piano. Par la suite, elle étudie avec Bruno Seidlhofer à l'Académie de musique de Vienne, et avec Pierre Sancan au Conservatoire de Paris, grâce à une bourse d'études octroyée par le gouvernement autrichien. En 1969, elle débute une carrière de soliste en Europe, puis au Japon. En 1972, elle reçoit le prix d'interprétation Mozart à Vienne et entreprend une tournée aux États-Unis et au Canada. La même année, elle se voit forcée d'annuler tous ses engagements suite à une blessure à la main droite. De 1974 à 1978, elle étudie la direction chorale et orchestrale à l'Académie d'État de Vienne avec Karl Österreicher et Günther Theuring. En 1979, elle devient assistante-chef de la Chorale Jeunesse de Vienne et professeure à l'Académie de musique de l'État.

Grossman vient au Canada en 1981 en tant que professeure invitée à l'Université d'Ottawa où elle dirige le choeur et l'orchestre et développe un programme en formation auditive. Elle est dir. artistique du choeur du Wiener Singakademie Choir de Vienne (1983-1986) et des Chamber Players de Toronto (1984-1990), avec lesquels elle part en tournée en Europe à Berlin, Prague, Vienne et autres en 1990. De 1986 à 1995, elle est directrice artistique de l'Orchestre métropolitain de Montréal et du chœur qu'elle a fondé en 1987. Elle est également directrice artistique du Centre d'arts d'Orford (1989-1995 et 1999-2004), principale chef invitée du Edmonton's Pro Coro Canada (1995-1997) et directrice artistique des Petits Chanteurs de Vienne (1996-1998) au moment de leur 500e anniversaire, événement célébré par un concert avec l'Orchestre de chambre de Vienne et Chorus Viennensis au Musikvereinsaal à Vienne. Madame Grossman dirige aussi les Petits Chanteurs de Vienne en tournée en Amérique du Nord. Avant de démissionner de son poste de directrice artistique, suite à un différend avec le conseil d'administration concernant les objectifs et le financement, elle introduit une vaste réforme éducative qui comprend l'acceptation de jeunes filles dans la classe de maternelle de l'école de la chorale et crée la Children's Opera Series de l'Opéra de l'État de Vienne.

Autres postes de chef au Canada

Au Canada, outre les Chamber Players de Toronto, Agnès Grossmann dirige notamment le Toronto Symphony, l'Orchestre du Centre national des Arts, l'Orchestre philharmonique de Calgary, le Vancouver Symphony, le Canadian Chamber Ensemble et l'orchestre des Jeunesses Musicales. Elle a également été au pupitre de l'Orchestre de chambre de Vienne et de l'Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, de même que l'Arcadia Orchestra and Choir d'Osaka au Japon, le Tokyo New City Orchestra et le Contemporary Chamber Orchestra and Choir de Taipei.

En 2001, elle fonde Ensemble Montréal dont la première présentation de la Création de Haydn, marquant le 50<sup>e</sup> anniversaire du Centre d'arts Orford, est mise en nomination pour un Prix Opus du Conseil québécois de la musique. En 2003, elle dirige les Saisons et le Stabat Mater de Haydn avec Ensemble Montréal pour la SRC.

Agnès Grossmann épouse le chef d'orchestre Raffi Armenian en 1984.

Prix

En 1987, elle est choisie Femme de l'année, section des arts, au Salon de la femme de Montréal. En 1992, elle obtient également la Silver Cross du gouvernement autrichien pour ses accomplissements dans le milieu des arts et la Golden Cross de la ville de Vienne en 1995. En 2003, elle reçoit le prix du Chevalier de la Pléiade du gouvernement du Québec.

Bibliographie

Arthur KAPTAINIS, « Orchestre métropolitain gets a new music director », The Gazette (Montréal, 17 mai 1986).

« Agnès Grossmann au doigt et à l'œil » (interview accordée à Marie-Claude FORTIN), Voir (21-27 févr. 1991).

Marie LAURIER, « Agnès Grossmann : la musique par amour, la patrie par choix », Le Devoir (Montréal, 13 mai 1991).

Jane PERLEZ, « Boys choir gets female director », Globe and Mail, 17 octobre 1996.

Janet BAGNALL, « Agnès Grossmann and Raffi Armenian », Montreal Gazette, 30 mars 1997.

« Conductor quits amid discord at famed choir », Toronto Star, 22 décembre 1998.

Discographie

Prokofiev : Summer Day, Peter and the Wolf, Winter Camp Fire, 7th Symphony, « Youth ». Metropolitan Orchestra of Montreal. CBC Records SM5117 ou 5118.

Mendelssohn-Bartholdy : Overture and incidental music A Midsummer Night's Dream, Svmphony No. 4 Italian. Orchestre métropolitain de Montréal, OMCD-OO2.

500th Anniversary Vienna Boys' Choir, Haydn, Schubert, Salieri, Mozart, Vienna Chamber Orchestra, Chorus Viennensis, Terence Wey (soprano), Stefan Ehrenhöfer (alto), Mark DuBois (ténor), Andreas Jankowitsch (basse), Koch International 3-6563-2


Lecture supplémentaire

  • Kaptainis, Arthur. 'Orchestre métropolitain gets a new music director,' Montreal The Gazette, 17 May 1986

    'Agnes Grossmann au doigt et à l'oeil' (interview by Fortin, Marie-Claude), Voir, 21-27 Feb 1991

    Laurier, Marie. 'Agnès Grossmann: la musique par amour, la patrie par choix,' Montreal Le Devoir (13 May 1991)

    Perlez, Jane. "Boys choir gets female director," Toronto Globe and Mail, 17 Oct 1996

    Bagnall, Janet. "Agnes Grossmann and Raffi Armenian," Montreal Gazette, 30 March 1997

    "Conductor quits amid discord at famed choir," Toronto Star, 22 Dec 1998