Darren Zack

Darren Zack (surnommé Z-Man), lanceur de softball à balle rapide (né le 9 août 1960 dans la Première Nation de Garden River, en Ontario). Comparé pour son talent à Babe Ruth, Darren Zack a dominé le softball à balle rapide dans les années 1990. En plus de nombreux autres accomplissements sportifs, il a aidé l’équipe canadienne à remporter la médaille de balle rapide aux Jeux panaméricains en 1991, en 1995 et en 1999. Bien qu’il soit un concurrent redoutable, Darren Zack est connu pour son attitude modeste en dehors du terrain. Il s’implique activement dans la communauté de la Première Nation de Garden River et encourage la participation des jeunes aux sports. (Voir aussi Baseball.)

Darren Zack (surnommé Z-Man), lanceur de softball à balle rapide (né le 9 août 1960 dans la Première Nation de Garden River, en Ontario). Comparé pour son talent à Babe Ruth, Darren Zack a dominé le softball à balle rapide dans les années 1990. En plus de nombreux autres accomplissements sportifs, il a aidé l’équipe canadienne à remporter la médaille de balle rapide aux Jeux panaméricains en 1991, en 1995 et en 1999. Bien qu’il soit un concurrent redoutable, Darren Zack est connu pour son attitude modeste en dehors du terrain. Il s’implique activement dans la communauté de la Première Nation de Garden River et encourage la participation des jeunes aux sports. (Voir aussi Baseball.)



Darren Zack en jeu avec les Gators de Toronto. 


Premières années

Darren Zack grandit dans la Première Nation de Garden River, en Ontario. (Voir aussi Peuples autochtones au Canada et Premières nations.) Né de l’union d’Edith (née Pine) et de John Zack, il est élevé dans la fierté de son héritage et de ses ancêtres ojibwés. Selon des proches, l’éducation de Darren Zack lui inculque le calme et la générosité qui ont contribué à son succès et à son comportement sur le terrain et dans la vie.

Darren Zack pratique divers sports pendant son enfance dans la Première Nation de Garden River. Il joue notamment au hockey avec les Thunderbirds de Sault Ste. Marie (junior A) et trois matchs avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie (LHO), avant de se mettre au baseball. L’amour que Darren Zack éprouve pour le baseball provient de sa famille (son père John et ses oncles Merlin Zack et Bobby Lesage y jouaient également) ainsi que de sa popularité au sein de la communauté de Garden River.

Darren Zack commence sa carrière de lanceur rapide en 1974 en tant que joueur de base pour les Braves de Garden River. En 1983, il devient le lanceur régulier des Braves. Pendant cette période, il s’entraîne et joue avec son père et ses oncles. Il apprend auprès de lanceurs de la région de Sault Ste. Marie tels que Duke Madahbee, Donnie Newman, Ray Lato Jr. et Jake DeRosario.

Carrière

Alors qu’il joue avec les Braves de Garden River, Darren Zack mène l’équipe à la victoire en 1983 grâce à ses lancers et ses frappes. Il est recruté comme lanceur pour les Boston Belmont Merchants en 1983. Depuis lors, Darren Zack joue pour des équipes au Canada (les Magiciens de Vancouver et les Gators de Toronto) et aux États-Unis (Wellesley Trucking, Ashland ESS et Decatur Pride) ainsi qu’en Nouvelle-Zélande pendant deux saisons.

De 1991 à 2004, il joue pour l’équipe nationale canadienne et aide l’équipe à remporter la médaille de lancer rapide aux Jeux panaméricains à trois reprises consécutives en 1991, en 1995 et en 1999. En participant à diverses épreuves sportives organisées par la Fédération internationale de softball, Darren Zack et l’équipe canadienne remportent l’or en 1992 et l’argent en 1996 et en 2004.

Darren Zack joue également pour l’équipe gagnante lors du championnat du Congrès international de softball (CIS) en 1993, en 1995, en 1998 et en 2000. L’athlète détient le record du plus grand nombre de victoires (10) au CIS alors qu’il joue avec les Gators de Toronto en 1995. Cette année-là, il établit aussi le record du CIS du plus grand nombre de manches consécutives sans permettre de course (69 2/3 manches) en 10 matchs. Darren Zack est nommé lanceur exceptionnel du CIS en 1992, en 1993, en 1995 et en 2000.

Darren Zack remporte le championnat de l’All Ontario Native Fastball Championships en jouant avec les Braves d’Ohsweken. Tout en jouant avec les Arrows de Colombie-Britannique, il remporte les championnats de la National Indian Athletic Association de 1984 à 1990. Il sort également victorieux dans la division des légendes (50 ans et plus) du CIS en 2010 et en 2018.

Encore aujourd’hui, Darren Zack joue au softball à balle rapide; il a passé la saison 2019 avec les Relics de Sudbury.

Exploits sportifs

En plus de ses succès en championnat, Darren Zack est nommé joueur mondial en tant que lanceur par le CIS en 1992, en 1993, en 1995, en 1996, en 1998, en 2003 et en 2004. Il est nommé lanceur le plus utile lors des championnats des maîtres de l’Ontario en 2013 et du Championnat du monde des légendes de l’ISC en 2010 et 2012. Il a également été désigné lanceur le plus utile de la ligue de fastball des Masters de l’Ontario en 2010 et en 2012.

Darren Zack a été intronisé dans cinq temples de la renommée du softball ou des sports: le Temple de la renommée des sports de Sault Ste. Marie (2002), le Temple de la renommée de Softball Canada (2009), le Temple de la renommée de la Fédération internationale de softball (2010), le Temple de la renommée du Congrès international de softball (2010), le Temple de la renommée de la ligue des maîtres de l’Ontario (2014).

En 1997, Darren Zack reçoit le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones (aujourd’hui appelé Indspire) dans la catégorie sport, et en 2000, le prix Tom Longboat. (Voir aussi Tom Longboat.) Il est également honoré par la municipalité de Sault Ste. Marie en 2007 en étant ajouté à son Allée des célébrités. Enfin. Darren Zack est l’un des athlètes autochtones honorés dans la série documentaire intitulée Chiefs and Champions (2007).

Implication

En plus de jouer au softball, Darren Zack travaille régulièrement avec les jeunes, leur apprenant les techniques du jeu et les encourageant à réaliser leurs rêves. À cette fin, il organise des conférences ainsi que des ateliers de lancer, de jeu au champ et de frappe.

Son engagement communautaire a conduit Darren Zack à se présenter en 2003 au conseil de bande de Garden River. (Voir aussi Bande [peuples autochtones au Canada].) Bien qu’il n’ait pas été élu, il reste un membre actif de sa communauté et continue à résider dans la Première Nation de Garden River. (Voir aussi Premières Nations.)


En savoir plus

Collection des peuples autochtones

Guide pédagogique perspectives autochtones

//