Charles Écuyer

Charles Écuyer (Ecuier). Prêtre, chef de choeur, compositeur (baptisé Montréal, 20 novembre 1758 - Yamachiche, près Trois-Rivières, Bas-Canada (Québec), 29 mai 1820). Il fut ordonné en 1783.
Charles Écuyer (Ecuier). Prêtre, chef de choeur, compositeur (baptisé Montréal, 20 novembre 1758 - Yamachiche, près Trois-Rivières, Bas-Canada (Québec), 29 mai 1820). Il fut ordonné en 1783.


Charles Écuyer (Ecuier). Prêtre, chef de choeur, compositeur (baptisé Montréal, 20 novembre 1758 - Yamachiche, près Trois-Rivières, Bas-Canada (Québec), 29 mai 1820). Il fut ordonné en 1783. Après avoir fait du ministère à Montréal, Pointe-Claire et, durant neuf ans, à Repentigny, il fut curé de Yamachiche de 1802 à sa mort. Plus doué, selon Napoléon Caron, comme musicien que comme orateur, « il prêchait sa paroisse au moyen d'un choeur magnifique qu'il avait lui-même formé ». Ses compositions incluent des psaumes, motets, vêpres et un Magnificat. À l'occasion du passage à Yamachiche de sir George Prevost, commandant en chef des forces britanniques durant la guerre de 1812, Écuyer composa le chant « Prevost le magnanime ». En 1877, deux choristes avaient encore en mémoire la mélodie d'un Sanctus, de sorte que Gustave Smith fut en mesure de le publier, sous forme d'un duo avec accompagnement d'orgue, dans Le Foyer domestique (mai 1877). Ce Sanctus est l'une des plus anciennes compositions canadiennes que l'on ait conservées.


Lecture supplémentaire

  • Caron, Abbé N. 'Notes sur Yamachiche,' Foyer Domestique, Apr 1877; also published in his Histoire de la paroisse d'Yamachiche (Trois-Rivières 1892)

    DCB, vol 5

//