Association de musique actuelle de Québec

Association de musique actuelle de Québec (AMAQ). Organisme sans but lucratif fondé en juin 1978 par Irène Brisson, Claude Brisson, Pierre Genest, Michel Drapeau, Odile Magnan, André Morin et Gisèle Ricard.

Association de musique actuelle de Québec

Association de musique actuelle de Québec (AMAQ). Organisme sans but lucratif fondé en juin 1978 par Irène Brisson, Claude Brisson, Pierre Genest, Michel Drapeau, Odile Magnan, André Morin et Gisèle Ricard. L'AMAQ a pour objectifs principaux de promouvoir et de diffuser la musique contemporaine québécoise, canadienne et internationale. Tout en permettant aux compositeurs de se faire connaître, l'AMAQ favorise l'emploi de nombreux musiciens de la région de Québec. Entre 1978 et 1991, elle a organisé plus de 90 concerts, ateliers, conférences et événements spéciaux, non seulement à Québec mais aussi en régions (Baie-Saint-Paul, Victoriaville, Alma, Montréal). En 1981, elle institua la Journée des jeunes compositeurs de Québec qui s'est poursuivie annuellement jusqu'en 1987. De 1982 à 1985, elle a soutenu le Quatuor AMAQ (Josée Blackburn, flûte, Jean-Marc Leclerc, violon, Lucie Brosseau, alto, Russell Gagnon, violoncelle) qui a créé et diffusé des oeuvres conçues pour lui par de jeunes compositeurs québécois.

Présentées dans des salles de concert (dont l'Institut canadien), des églises, des galeries d'art, des musées et des scènes extérieures, les diverses activités de l'AMAQ (qui incluent aussi le répertoire électroacoustique) avaient fait connaître en 1991 390 oeuvres de plus de 300 compositeurs. Plus de mille intervenants (musiciens, danseurs, comédiens, écrivains et artistes en arts visuels) avaient participé au succès de ces diffusions. Parmi eux figurent Alvin Lucier, Mauricio Kagel, Alfons Kontarsky, Hugh McLean, Peter Schuback, John Zorn, l'Ensemble Lontano de Londres, le Groupe de musique expérimentale de Bourges, l'Ensemble de musique nouvelle de Belgique et l'Ensemble de la SMCQ.

L'AMAQ a suscité des commandes subventionnées par le CAC et créé de nombreuses oeuvres de compositeurs du Québec, dont Bernard Bonnier, Denys Bouliane, Denis Dion, José Evangelista, Bruno Fecteau, Alain Gagnon, Marc Gagné, Pierre Genest, François Morel, Raymond Skilling, Gisèle Ricard, Armando Santiago, Daniel Toussaint et André Villeneuve. Si, à partir de 1985, plusieurs de ses membres ont animé régulièrement des émissions de musique actuelle à la radio de CKRL (Québec), l'AMAQ s'est appliquée également à partir de 1987 à instaurer, dans le cadre des institutions d'enseignement, des habitudes et des structures d'apprentissage dans le domaine de l'interprétation et de la création de la musique contemporaine. Ainsi a-t-elle organisé, en collaboration avec le CMQ et le cégep de Sainte-Foy, deux stages de formation continue en musique actuelle (1988, 1989). En 1988, deux de ses membres (Lucie Brosseau, alto, Marc-André Demers, synthéthiseur) ont créé le groupe Sono-Graphe qui, en 1991, avait initié à la musique nouvelle plus de 5000 écoliers du Québec.