Adams, Bryan

Son premier 45 tours, « Let Me Take You Dancing », est un grand succès de discothèque en 1979; il est suivi des albums (sous étiquette A & M) Bryan Adams (SP-4800) en 1980 et You Want It - You Got It (SP-4864) en 1981.

Adams, Bryan
Bryan Adams est le musicien de rock le plus cél\u00e8bre de son époque (photo de Ken Regan/Camera 5).

Adams, Bryan

Bryan Adams. Auteur-compositeur-interprète, guitariste, photographe (Kingston, Ontario, 5 novembre 1959). Il grandit en Angleterre, en Israël, au Portugal et en Autriche. Lorsqu'il a 15 ans, sa famille s'établit à Vancouver où, un an plus tard, il succède à Nick Gilder comme chanteur du groupe rock Sweeney Todd avec lequel il enregistre le 33 tours If Wishes Were Horses (Lon PS-694). À 18 ans, il amorce une collaboration avec le parolier Jim Vallance : quelques premiers fruits de cette collaboration sont enregistrés par Prism et Loverboy, deux clients de Bruce Allen qui va devenir le gérant d'Adams en 1979.

Carrière avant 1990

Son premier 45 tours, « Let Me Take You Dancing », est un grand succès de discothèque en 1979; il est suivi des albums (sous étiquette A & M) Bryan Adams (SP-4800) en 1980 et You Want It - You Got It (SP-4864) en 1981. « Fits Ya Good », un autre de ses premiers 45 tours, connaît la popularité en 1982. Avec le disque Cuts Like a Knife (SP-4919) paru en 1983, la popularité d'Adams monte en flèche. Les 45 tours « Cuts Like a Knife », « Straight From the Heart » et « This Time » sont tous des succès internationaux en 1983, suivis, de 1984 à 1986 par « Run to You », « Somebody », « Heaven », « Summer of 69 », « One Night Love Affair » et « It's Only Love » (duo avec Tina Turner), chansons qui figurent toutes sur Reckless (SP-5013). Un cinquième album, Into the Fire (SP-3907), paru en 1987, inclut les succès plus modestes « Heat of the Night », « Heart's on Fire » et « Victim of Love ».

La carrière d'interprétation d'Adams se met en place petit à petit. Il se produit d'abord dans des clubs au Canada en 1980, puis il fait les premières parties de tournées canadiennes et américaines avec Loverboy, Foreigner, Journey et d'autres à partir de 1983. En 1985, il a donné des spectacles en Europe et est en tête d'affiche de représentations dans des arénas et des stades (p. ex. au Pacific Coliseum de Vancouver, au Madison Square Garden de New York et au stade de l'Exposition nationale canadienne). Adam entreprend une deuxième tournée européenne (en première partie de Tina Turner) en 1985. Après le lancement de Recklesset de Into the Fire, il y donne de nombreux spectacles, tout comme au Japon. Live in Belgium, un documentaire sur un concert filmé en juillet 1988 devant un public de 50 000 personnes à Werchter, est télédiffusé le 15 janvier 1989 par la SRC.

Son image de col bleu - il porte habituellement un T-shirt et un blue-jean - reflète le contenu âpre de sa musique qui affiche un style de rock and roll sans grande virtuosité ni astuce particulière. Ses compositions produites avec Jim Vallance démontrent un métier remarquable; les thèmes sentimentaux des chansons qu'Adams écrit jusqu'au milieu des années 1980 - l'amour, l'amour perdu, la solitude - sont invariablement interprétés sans sentimentalité, d'une voix rauque et oppressée. Les chansons introspectives et plus sombres d' Into the Fire, qui abordent des sujets tels que la guerre (« Remembrance Day ») et les droits des autochtones (« Native Son »), sont saluées comme le signe d'une nouvelle maturité.

D'autres de ses chansons composées en totalité ou en partie avec Vallance au cours des années 1980 sont enregistrées par BTO, Joe Cocker (Edge of a Dream), Roger Daltry, Paul Dean, Neil Diamond, Paul Hyde et les Payolas, Kiss, Juice Newton, Peter Pringle, Bonnie Raitt, Carly Simon, Rod Stewart, 38 Special (Teacher, Teacher), Tina Turner, Bonnie Tyler, Uriah Heep et Bob Welch. Adams collabore également avec Lisa DalBello, Eric Kagna et d'autres.

Carrière de 1991 à aujourd'hui

Son 33 tours suivant, Waking up the Neighbours (A & M 75201-5367), qui paraît en 1991, inclut « (Everything I Do) I Do it for You ». La chanson, tirée du film Robin Hood : Prince of Thieves (v.f. Robin des Bois, prince des voleurs), est et le plus grand succès de Brian Adams à ce jour, dont le 45 tours se vend à quelque sept millions d'exemplaires et ce partout dans le monde. Elle est no 1 durant sept semaines aux États-Unis et durant quatre mois au Royaume-Uni et, à ce moment-là, elle brise le record de la chanson la plus vendue chez A&M Records, ce qui vaut à l'album Neighbours d'être triple-platine.

Pour cet album, le gérant d'Adams, Robert John « Mutt » Lange, devient son partenaire de composition et reçoit une partie des droits d'auteur sur chaque chanson. L'album établit aussi le modus operandi d'Adams pour le reste des années 1990 : la sortie d'une chanson à thème romantique tous les 2-3 ans, associée à la trame sonore d'un long-métrage. Par exemple, il connaît un grand succès avec le single de 1993 « All For Love » (une chanson platine chantée par Sting et Rod Stewart, de la trame sonore de The Three Musketeers, v.f. Les trois mousquetaires) et avec le grand succès de 1995 « Have You Ever Really Loved A Woman? ». En 2002, ils sont suivis d'un album des chansons du film d'animation Spirit : Stallion Of The Cimarron (v.f. Spirit : L'étalon des plaines).

Récompenses

Bryan Adams est l'artiste rock canadien le plus populaire des années 1980. À lui seul, Reckless se vend à quelque sept millions d'exemplaires, dont plus d'un million au Canada.

Il reçoit des prix Juno à titre de meilleur chanteur masculin et ce, chaque année de 1983 à 1987; comme compositeur de l'année (avec Vallance) en 1984 (« Cuts Like a Knife ») et 1985 (Reckless); pour l'album et le producteur de l'année en 1984 (Cuts Like a Knife) et pour l'album de l'année en 1985 (Reckless). Il remporte le premier prix Juno décerné à l'artiste de variétés de l'année en 1987. En 1985, il partage avec Vallance le trophée William Harold Moon de la SDE Canada pour le rayonnement à l'étranger.

Durant les années 1990, Adams remporte sept autres prix Juno et 28 enviables nominations, notamment pour l'artiste de variétés de l'année et rayonnement à l'étranger (1992), pour le disque le plus vendu (1993), pour le chanteur de l'année (1997) et pour le meilleur auteur-compositeur (1999). Il remporte le prix Juno pour l'artiste masculin de l'année en 2000. Adams se mérite également les Classiques de la SOCANpour « Run to You » et « Somebody » en 2004 et, en 2006, il est récompensé par le Panthéon de la musique canadienne. En 2010, il reçoit le prix Allan Waters Humanitarian Award décerné par l'Académie canadienne des arts et des sciences de l'enregistrement.

Il reçoit aussi trois nominations aux Grammy Awards et, en 1992, remporte le Grammy pour meilleure chanson écrite pour un film avec « (Everything I Do) I Do It for You ». En 1990, il est nommé membre de l'Ordre du Canada et l'Association de l'industrie canadienne de l'enregistrement (CRIA) le déclare l'interprète masculin des années 1980 au Canada.

De plus, Adams reçoit trois nominations aux Academy Awards - mais aucune victoire - pour meilleure chanson. « (Everything I Do) I Do It for You » est en nomination en 1992 et « Have You Ever Really Loved A Woman? » (présentée dans la trame sonore du film Don Juan DeMarco, v.f. Don Juan DeMarco) en 1996. L'année suivante, « I've Finally Found Someone », écrite en collaboration avec Lange, Marvin Hamlisch et Barbra Streisand, reçoit une nomination aux Oscars après avoir été entendue dans la trame sonore de The Mirror Has Two Faces (v.f. Le miroir a deux visages).

Adams remporte encore plus de succès aux ASCAP Film and Television Awards, en remportant quatre prix dans la catégorie des chansons de film les plus entendues pour les chansons déjà mentionnées ainsi que pour « All For Love ». Il est en nomination à quatre reprises pour les Golden Globe Awards dans la catégorie des chansons originales - films, la dernière de ces nominations remonte à 2002.

Plusieurs livres ont été écrits sur Adams, notamment Bryan Adams : Everything He Does de Sorelle Saidman.

Travail humanitaire

Brian Adams est le coauteur (avec Vallance et David Foster) de « Tears Are Not Enough » et joue un rôle de premier plan dans sa promotion. À l'instar de nombreuses vedettes rock et pop de l'heure, Brian Adams participe à d'importantes manifestations humanitaires et politiques comme Live Aid (JFK Stadium, Philadelphie, 1985), la tournée Conspiration de l'Espoir d'Amnistie internationale (plusieurs villes américaines, 1986), Rock the World (pour Greenpeace, RFK Stadium, Washington, D.C., 1987), Freedomfest (en l'honneur du 70e anniversaire de naissance de Nelson Mandela, Wembley Stadium, Londres, 1988) et The Wall de Roger Waters (Berlin, 1990). Certains de ces événements sont télédiffusés dans le monde entier, tout comme les World Music Video Awards (1989) où Adams se produit en direct de Moscou.

En compagnie des mêmes artistes, il figure sur les enregistrements en direct The Prince's Trust Concert 1987 (2-A & M SP-91987) et Tina [Turner] Live in Europe (1987, 2-Cap. C1-90126). On l'entend également sur The Wall Berlin 90 (Poly. 846-661).

Deux recueils des œuvres photographiques de Bryan Adams sont publiés dans le but de ramasser des fonds pour des organisations caritatives, notamment la Fondation canadienne du cancer du sein. Le premier, Made in Canada (1999), mélange des photographies de célébrités avec des portraits de patients du cancer du sein. Les principales photos de ce recueil ont été exposées au Musée Royal de l'Ontario. La seconde collection, Haven, est publiée en 2000.

Bibliographie

Maureen SCURFIELD, « Bryan Adams bares his soul », Winnipeg Sun (25 nov. 1983).

Jane O'HARA, « Master of rock 'n' roll romance », Maclean's (5 août 1985).

Tom HARRISON, « Bryan Adams: from the frying pan into the fire », CanMus, IX (août 1987).

Sandy ROBERTSON, Bryan Adams (London 1986).

Nicolas JENNINGS, « The superstar », Maclean's (6 juil. 1987).

Roderick McQUEEN, « Superstar Bryan Adams rock 'n' roll inc. : he's earned $35 million in an unruly industry that's finally getting its act together », Canadian Business, LX (oct. 1987).

Dave WATSON, « Good causes move hometown hero », Georgia Straight (Vancouver, 8-15 juil. 1988).

Jane O'HARA, Bryan Adams (Markham, Ont. 1989).

Paul MYERS, « Bryan Adams », Canadian Musician (août 1996).

Larry LEBLANC, « Best of the '80s », Canadian Composer (hiver 1991).

Peter HOWELL, « Canadian rock superstar Bryan Adams has called for the abolishment of federal content rules for music », Toronto Star (14 janv. 1992).

Sorelle SAIDMAN, Bryan Adams: Everything He Does (Toronto 1993).

Peter HOWELL, « Shhh! It's a new Bryan Adams album », Toronto Star (1er juin 1996).

Karen BLISS, « Adams says it's the music that still motivates him », The Record (29 déc. 1997).

Tralee PEARCE, « Bryan Adams turns shutterbug », Toronto Star(23 sept. 1999).


Music of
Adams, Bryan

Lecture supplémentaire

  • Scurfield, Maureen. "Bryan Adams bares his soul," Winnipeg Sun, 25 Nov 1983

    O'Hara, Jane. "Master of rock 'n' roll romance," Maclean's, 5 Aug 1985

    Harrison, Tom. "Bryan Adams: from the frying pan into the fire," Canadian Musician, vol 9, Aug 1987

    McQueen, Roderick."Superstar Bryan Adams rock 'n' roll inc.: he's earned $35 million in an unruly industry that's finally getting its act together," Canadian Business, vol 60, Oct 1987

    Watson, Dave. "Good causes move hometown hero," Vancouver Georgia Straight, 8-15 Jul 1988

    O'Hara, Jane. Bryan Adams (Markham, Ont, 1989)

    Myers, Paul. "Bryan Adams," Canadian Musician, Aug 1996

    LeBlanc, Larry. "Best of the '80s," Canadian Composer, winter 1991

    Howell, Peter. "Canadian rock superstar Bryan Adams has called for the abolishment of federal content rules for music," Toronto Star, 14 Jan 1992

    Saidman, Sorelle. Bryan Adams: Everything He Does (Toronto 1993)

    Howell, Peter. "Shhh! It's a new Bryan Adams album," Toronto Star, 1 June 1996

    Bliss, Karen. "Adams says it's the music that still motivates him," The Record, 29 Dec 1997

    Pearce, Tralee. "Bryan Adams turns shutterbug," Toronto Star, 23 Sep 1999

    "Bryan Adams lands Juno Awards humanitarian honour," CBC News, 13 Jan 2010

Liens externes