W. Gunther Plaut

W. Gunther Plaut, rabbin et auteur (Münster, Allemagne, 1 nov. 1912 - Toronto, 8 février 2012). Plaut quitte l'Allemagne, où il a grandi et étudié, pour échapper aux nazis avant la Deuxième Guerre mondiale.

W. Gunther Plaut, rabbin et auteur (Münster, Allemagne, 1 nov. 1912 - Toronto, 8 février 2012). Plaut quitte l'Allemagne, où il a grandi et étudié, pour échapper aux nazis avant la Deuxième Guerre mondiale. Il émigre aux États-Unis et étudie au Hebrew Union College (Cincinnati, Ohio) afin de devenir rabbin du judaïsme réformé; il est ordonné en 1939. Il est aumônier juif dans les Forces armées américaines (1943-1946) et occupe des chaires réformées à Chicago, à St. Paul (Minnesota) et au Holy Blossom Temple de Toronto (1961-1977), où il devient, en 1978, grand hébraïste en résidence.

Parmi ses plus importantes oeuvres savantes, citons The Rise of Reform Judaism (1963), The Growth of Reform Judaism (1965) et The Torah: A Modern Commentary (1981); ce dernier ouvrage, auquel il a travaillé pendant 17 ans, est favorable au courant moderne d'études bibliques. Le rabbin Plaut se sépare ainsi des talmudistes traditionalistes et se range nettement du côté des juifs séculiers. L'ouvrage, publié en un seul volume, sera réédité en 2005. Il écrit une chronique hebdomadaire dans le Canadian Jewish News et écrit souvent pour le Globe and Mail. En 1984, on lui demande d'être l'unique membre d'une commission chargée de redéfinir les règles en matière de reconnaissance du statut de réfugié au Canada; il exerce aussi la vice-présidence de la Commission ontarienne des droits de la personne.

Bien que beaucoup de juifs orthodoxes n'acceptent pas ses opinions religieuses, Plaut réussit à devenir le porte-parole en chef de la communauté juive canadienne. À un âge avancé, il commence à écrire des ouvrages de fiction« pour tenter d'atteindre le plus de gens possible ». En 1978, il publie sa première collection de nouvelles, Hanging Threads; en 1986, il publie The Letter, un roman sur l'Holocauste. En 1981, il publie une première partie de son autobiographie, Unfinished Business qui sera suivie en 1997 par More Unfinished Business. Un autre roman, The Man Who Would Be Messiah, est publié en 1988. En 1996 paraît The Haftarah Commentary, suivi en 1997 de, The Magen David : How the Six-Pointed Star Became an Emblem for the Jewish People.