Vic Sarin

Victor Sarin, directeur de la photographie, réalisateur, producteur, auteur (Sri Nagar, Inde, 1945). Vic Sarin, qui est né au Cachemire, a passé son adolescence en Australie, où son père, diplomate, était en poste. Après avoir été brièvement caméraman de presse en Australie, il part pour le Canada en 1963. Il est embauché par la CBC et filme dans les années 1980 un certain nombre de dramatiques prestigieuses.

Victor Sarin, directeur de la photographie, réalisateur, producteur, auteur (Sri Nagar, Inde, 1945). Vic Sarin, qui est né au Cachemire, a passé son adolescence en Australie, où son père, diplomate, était en poste. Après avoir été brièvement caméraman de presse en Australie, il part pour le Canada en 1963. Il est embauché par la CBC et filme dans les années 1980 un certain nombre de dramatiques prestigieuses.

Il tourne son premier film, Heartaches de Don Shebib (nomination aux Prix Génie dans la catégorie meilleure direction photographique) en 1981, et il devient un des meilleurs directeurs de la photographie du Canada sur des tournages de films primés tels que Bye Bye Blues d'Anne Wheeler (1989), Whale Music (1994) et Margaret's Museum (1996; nomination aux Gémeaux dans la catégorie meilleure direction photographique) et A Shine of Rainbows (2010; réalisateur, coscénariste, directeur de la photographie; nomination aux Gémeaux dans la catégorie meilleure adaptation).

Vic Sarin réalise en 1989 son premier long métrage, Cold Comfort, avec Paul Gross et Maury Chaykin, qui est très bien accueilli (5 nominations aux Génies, y compris une dans la catégorie du meilleur film), et en 1992, il remporte un Prix Gémeau et un Emmy pour son travail à la caméra sur le documentaire Millennium: Tribal Wisdom and the Modern World. Il est nommé deux fois pour un Daytime Emmy Award, en 1998 pour la réalisation de His Father's Shoes et en 2000 pour celle de Sea People. En 2006, il réalise, coécrit le scénario et assure la direction photographique de Partition (nomination aux Génies dans la catégorie de la meilleure direction photographique), histoire d'amour avec pour toile de fond l'histoire turbulente de son pays d'origine divisé en 1947, une partie passant sous contrôle indien et l'autre, sous contrôle pakistanais.

Parmi les nombreux films et œuvres télévisées dont Vic Sarin a assuré la direction photographique figurent Charlie Grant's War (1984; TV), Loyalties (1986), Love and Hate: The Story of Colin and Joanne Thatcher (1989; TV, Prix Gémeau dans la catégorie de la meilleure direction photographique), The David Milgaard Story (1992; TV) et Salt Water Moose (1996). Parmi ses films en tant que réalisateur, mentionnons The Other Kingdom (1984; TV), Family Reunion (1988; TV, réalisateur et directeur de la photographie), Left Behind: The Movie (2000), Deluxe Combo Platter (2005; producteur, réalisateur et directeur de la photographie) et A Shine of Rainbows (2010; réalisateur, coscénariste et directeur de la photographie, nomination aux Génies dans la catégorie meilleure adaptation de scénario).

Vic Sarin, qui est connu pour ses superbes photos de paysages canadiens en hiver, a déclaré un jour être venu dans le Grand Nord à cause de la neige.