Vancouver en vedette : Le KKK s’installe dans un manoir du quartier Shaughnessy

Un manoir richement ornementé du quartier Shaughnessy, qui sert aujourd’hui de centre pour enfants malades parrainé par les Canucks, l’équipe de hockey de Vancouver, fut jadis le quartier général de la section locale de l’organisation raciste Ku Klux Klan en Colombie-Britannique.
Un manoir richement ornementé du quartier Shaughnessy, qui sert aujourd’hui de centre pour enfants malades parrainé par les Canucks, l’équipe de hockey de Vancouver, fut jadis le quartier général de la section locale de l’organisation raciste Ku Klux Klan en Colombie-Britannique.


La bâtisse est construite en 1911 par William Lamont Tait (1850-1919), propriétaire écossais d’une scierie, qui la baptise la demeure « Glen Brae ». Somptueuse à bien des égards, l’habitation est équipée d’un des premiers ascenseurs de la ville.

Après la mort de William Tait, la demeure est brièvement occupée par les Kanadian Knights of the Ku Klux Klan qui l’utilisent comme « palais impérial ». C’est de cette résidence louée que les adeptes du Klan s’activent en faveur d’une interdiction d’immigrer au Canada à l’encontre des Asiatiques. Les voisins racontent que les occupants défilent souvent autour des jardins en brandissant des croix de lumières rouges. La Ville adopte cependant un règlement qui interdit le port de masques en public et lorsque l’organisateur national s’enfuit avec la caisse, la section locale du Klan disparaît.

Durant les années 1930, Glen Brae est connue de la population locale sous le nom de Mae West House, à cause de ses dômes proéminents. La résidence deviendra un hôpital privé avant d’être convertie pour en faire la Canuck Place en 1995.



//