Three Sketches for a Fussy Winter (Trois esquisses pour un hiver capricieux)

Née en Roumanie, Dora Cojocaru, dont les œuvres sont présentées partout dans le monde, vit à Montréal depuis 2002, où elle enseigne à l'École de musique Schulich de l'Université McGill et à la Lamba School of Fine Arts.

Dora Cojocaru

Three Sketches for a Fussy Winter (Trois esquisses pour un hiver capricieux)

 Cette œuvre pour flûte, clarinette, trombone, percussions, piano, violon et violoncelle a été composée en 2007 sur commande de l'Ensemble Traiect (Roumanie) qui la crée à Bucarest, en 2008. Comment expliquer qu'une composition canadienne puisse être commandée de si loin, et quel est le lien entre la Roumanie et notre glacial hiver canadien? C'est la compositrice Dora Cojocaru, dont une trentaine d'œuvres figurent dans le catalogue du Centre de musique canadienne, qui détient la réponse à ces questions.

Née en Roumanie, Dora Cojocaru, dont les œuvres sont présentées partout dans le monde, vit à Montréal depuis 2002, où elle enseigne à l'École de musique Schulich de l'Université McGill et à la Lamba School of Fine Arts.

Cette composition comporte trois esquisses : Caleidoscopio est composée de courts motifs inspirés de pièces solos populaires; Opera Rotas, doux, polyphonique et modal, qui doit son titre au palindrome latin Sator Arepo Tenet Opera Rotas, et Cicadamania, une parodie du chant nocturne des cigales, qui doit être exécuté le plus rapidement possible. D'après les notes du programme, « ce morceau a été écrit au cours d'un hiver capricieux à Montréal, au Canada (alors que le mercure oscillait entre +13 et -25 degrés), mais dans une pièce chaleureuse et confortable décorée de vestiges de jours plus ensoleillés : fleurs séchées, herbes odorantes, citrons et oranges guillerets, galets de quartz blanc de la Méditerranée et superbes photos estivales; le tout dans un effort colossal pour garder le moral! ».

Voir aussiHiver en musique.