The Jones Boys

« The Jones Boys ».

The Jones Boys

« The Jones Boys ». Récit des vains efforts que firent les frères Jones pour rentabiliser leur « fichue scierie », cette chanson est bien connue au Nouveau-Brunswick, en partie parce qu'elle était l'une des préférées de lord Beaverbrook, magnat de la presse qui avait été élevé dans le district forestier de Miramichi. Le carillon (sonnant aux quarts d'heure) qu'il donna à l'Université du Nouveau-Brunswick fut programmé pour jouer la mélodie de « The Jones Boys ». Selon le musicologue amér. Norman Cazden, l'air traditionnel s'apparente peut-être à celui de la seconde moitié de la chanson « Turkey in the Straw ». La mélodie est aussi utilisée dans le premier mouvement de Miramichi Ballad de Kelsey Jones (1954). La chanson a été publiée dans le Penguin Book of Canadian Folksongs de Fowke (Harmondsworth, Angl. 1973) et dans Singing Our History (Toronto 1984) de Fowke et Alan Mills. Elle a été enregistrée sur le micr. Songs of the Maritimes (Folk. FW-8744).