Solandt, Omond McKillop

Omond McKillop Solandt, directeur de recherche (Winnipeg, Man., 2 sept. 1909 -- Alliston, Ont., 12 mai 1993). Solandt fait ses études à Toronto et commence une carrière de chercheur en physiologie sous la direction de C.H.

Solandt, Omond McKillop

Omond McKillop Solandt, directeur de recherche (Winnipeg, Man., 2 sept. 1909 -- Alliston, Ont., 12 mai 1993). Solandt fait ses études à Toronto et commence une carrière de chercheur en physiologie sous la direction de C.H. BEST avant de gagner, en 1939, une bourse de formation supérieure en Angleterre. Alors qu'il dirige une banque de sang à Londres en 1940, on lui demande d'étudier pourquoi les équipages des blindés sont pris de malaise en cours d'opérations. Il découvre que lors de la mise à feu, les gaz dégagés par le canon s'échappent à l'intérieur du char plutôt qu'à l'extérieur. Sa réussite lui vaut de devenir l'un des conseillers en chef de l'armée britannique en matière de méthodes scientifiques, et il devient chef du British Army Operational Research Group avec le grade de colonel.

En 1946, Solandt est recruté par le gouvernement canadien pour planifier la recherche militaire d'après-guerre et devient, en 1947, le président fondateur du Conseil de RECHERCHES POUR LA DÉFENSE. De 1956 à 1963, il est vice-président de la recherche et du développement au CANADIEN NATIONAL puis, de 1963 à 1966, chez DE HAVILLAND AVIATION. De 1965 à 1971, il est chancelier de l'U. de Toronto. De 1966 à 1972, il est président du CONSEIL DES SCIENCES DU CANADA et donc l'une des voix les plus influentes dans le débat sur la POLITIQUE SCIENTIFIQUE de ces années-là. Son dernier rapport annuel à titre de président propose la fondation de la SOCIÉTÉ DE CONSERVATION. Pendant sa retraite, il reste actif comme administrateur de société et consultant, se spécialisant dans la recherche agronomique dans un certain nombre de pays en développement comme le Pérou, le Kenya et le Bengladesh. Voir aussi RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIELS.