Schultz, Victor

Victor Schultz. Violoniste (Winnipeg, 3 juin 1959). Il commence à étudier la musique à sept ans, avec Jeanette et Marilyn Slipetz (Winnipeg), et est l'élève de Francis Chaplin (1969-1971).

Schultz, Victor

Victor Schultz. Violoniste (Winnipeg, 3 juin 1959). Il commence à étudier la musique à sept ans, avec Jeanette et Marilyn Slipetz (Winnipeg), et est l'élève de Francis Chaplin (1969-1971). Des bourses du CAC lui permettent de travailler avec Ivan Galamian (1971-1975), à la Meadowmount Summer School puis à la Juilliard School, où il étudie aussi - ainsi qu'à Aspen - avec Dorothy Delay (1976-1980). Schultz gagne de nombreux prix et concours, dont l'Aikens Memorial Trophy du Manitoba (Winnipeg) Music Competition Festival (1971), le premier prix des Concours de musique du Canada (1973), le prix Floyd S. Chalmers dans le cadre de la série Young Canadian Performers (1974) et l'Aspen Music School Violin Competition (1979). Pour le centenaire de Carnegie Hall, Schultz, qui a remporté en 1989 le second prix de la Carnegie International American Music Competition for Violinists, se produit au Weill Recital Hall le 9 novembre 1990.

Performances et enregistrements

Comme soliste et récitaliste, Schultz interprète, au Canada et ailleurs, des œuvres classiques, contemporaines et des pages de virtuosité. Il commande et crée la sonate Thrène (1988) de Papineau-Couture et enregistre des œuvres de compositeurs membres de la Manitoba Composers Association, notamment Di Mezinke de Sid Robinovitch. Il joue en récital avec sa sœur pianiste Erica (décédée à Winnipeg en 1955). En 1995, avec l'Orchestre de chambre du Manitoba, il se produit en solo au violon pour la première mondiale de Arche III d'Allan Gordon Bell. Avec le groupe de Klezmer Finjan, Schultz réalise d'autres enregistrements et paraît dans le film The Outside Chance of Maximilian Glick (Outside Chance Productions 1988). Schultz continue à se produire et à enregistrer avec Finjan au violon et à la mandoline. À propos de la production du groupe, Drawing on Water, le Canadian Jewish News (31 août) affirme : « Le fait saillant du CD est sans aucun doute l'interprétation poignante de Haneros Halelu du violoniste Victor Schultz inspiré d'un solo de violon juif obsédant... ». Schultz fait un enregistrement, Jété, pour le Centre de musique canadienne mettant en vedette les compositeurs canadiens Patrick Carrabré, Michael Matthews, Bruce Shavers, Gerhard Ginader, James Hiscott et Sid Robinovitch.