Sangsue

Régime alimentaire Leur tube digestif est pourvu d'une grande surface où les sangsues emmagasinent les quantités considérables de sang nécessaire à leur régime alimentaire équilibré. L'intestin est simple, et le sang y est facilement digéré et absorbé.

Sangsue
La plupart des sangsues se trouvent en eaux douces (illustration de Claire Tremblay).

La Sangsue appartient à l'embranchement des annélides segmentés et à la classe des Hirudinés constitués de 34 segments, munis de plusieurs anneaux externes et dépourvus de soies (setae). À chaque extrémité de son corps, la Sangsue porte des ventouses qu'elle utilise pour faire des mouvements en boucle. Plusieurs espèces aquatiques peuvent aussi nager.

Régime alimentaire
Leur tube digestif est pourvu d'une grande surface où les sangsues emmagasinent les quantités considérables de sang nécessaire à leur régime alimentaire équilibré. L'intestin est simple, et le sang y est facilement digéré et absorbé. Certaines espèces sont détritivores; d'autres se nourrissent d'animaux à corps mou et à sang rouge (p. ex. les escargots et les vers). La majorité des espèces sont des parasites externes des vertébrés, et certaines peuvent envahir la vessie ou des parties du corps situées près de l'extérieur, comme les narines.

Répartition et habitat
On connaît environ 300 espèces de sangsues dans le monde. La plupart vivent en eau douce, d'autres sont marines ou terrestres, plus particulièrement dans les régions tropicales. Le Canada abrite 45 espèces si on inclut celles vivant à la frontière des États-Unis.

Importance biologique
Comme autrefois, on utilise encore les sangsues pour faire des saignées, entre autres pour drainer le sang dans les doigts regreffés jusqu'à ce que la circulation naturelle soit entièrement rétablie.


En savoir plus

Liens externes