Pengelly, Jeanne

Jeanne (Isabel) Pengelly (née Hesson). Soprano, professeure (Port Arthur, auj. Thunder Bay, Ont., 10 février 1908 - Kingston, Ont., 2 novembre 1977). Elle étudia avec Wilfred Coulson, dir.

Pengelly, Jeanne

Jeanne (Isabel) Pengelly (née Hesson). Soprano, professeure (Port Arthur, auj. Thunder Bay, Ont., 10 février 1908 - Kingston, Ont., 2 novembre 1977). Elle étudia avec Wilfred Coulson, dir. du Port Arthur Women's Choir, et plus tard à Toronto avec Giuseppe Carboni (1925-28), avec qui elle travailla 15 rôles d'opéra et plus de 250 mélodies. Soliste à l'église Timothy Eaton Memorial de Toronto (1930-74) et premier soprano des émissions d'opéra radiodiffusées du CN durant la saison 1930-31, elle chanta aussi l'oratorio et fit ses débuts avec le TSO le 23 février 1932. En 1933, elle débuta à la scène avec le San Carlo Opera dans le rôle de Gilda de Rigoletto. En 1936, elle devint la première artiste de formation exclusivement canadienne à chanter avec le Metropolitan Opera, lorsqu'elle interpréta le rôle d'Eurydice dans Orphée et Eurydice le 22 mai. Plus tard la même année, elle chanta Eurydice avec le Chicago Civic Opera et Donna Anna de Don Giovanni avec l'Opéra de Cincinnati. Elle revint à Toronto où elle chanta le rôle titre d' Aïda au Massey Hall avec la Canadian Grand Opera Assn (1937). En 1946, elle fut soliste dans la Missa solemnis de Beethoven aux Festivals de Montréal, et en 1949, elle donna un récital au Carnegie Hall. Elle enseigna au TCM (v. 1932-36) et au RCMT (1950-61), notamment à Billie Bridgman, Herb Brown, Maurice Brown, Johanna White, et aux comédiens Jeff Alexander et Murray Davis. À la suite de son interprétation de la IXe Symphonie de Beethoven avec le TSO, Pengelly fut louangée pour son « somptueux soprano résonnant à travers la salle comme le chant d'une grive. L'orchestre, le choeur et... la trompette d'or étaient tous ensemble au service de son chant riche et superbe » (The Telegram, Toronto, 22 mars 1933).