Orval Prophet

Orval (William) Prophet. Chanteur, guitariste, auteur-compositeur (Edwards, près d'Ottawa, 31 août 1922 - 4 janvier 1984).

Orval Prophet

Orval (William) Prophet. Chanteur, guitariste, auteur-compositeur (Edwards, près d'Ottawa, 31 août 1922 - 4 janvier 1984). Après avoir chanté (1944-1949) avec le groupe country de Bill Sheppard à la station CFRA à « Fiddler's Fling », émission radiophonique itinérante dans la vallée de l'Outaouais, Prophet effectue en 1949 une tournée au Canada avec Wilf Carter et enregistre chez Decca à la recommandation de ce dernier. Deuxième Canadien (après Hank Snow) à enregistrer à Nashville, il est populaire aux États-Unis et au Canada durant les années 1950 avec des succès parus chez Decca, dont « Canadian Plowboy », « Going Back to Birmingham », « Judgement Day Express » et « Molly Darling » sous le nom d'Orval (Rex) Prophet, et « Mademoiselle » sous celui de Johnny Six.

Plus tard, des enregistrements sous le nom d'Orval Prophet, paraissent au Canada sous étiquettes Harmony, Caledon, Broadland et Acclaim, dont plusieurs 33 tours et 45 tours comme « Lois and Me » (1962), « Run Run Run » (1962), « Mile After Mile » (1971), « It's Good to be Home Again » (1972), « Eastbound Highway » (1974), « Lisa Mae » (1976), « Leroy Can't Go Home » (1977), « Ol' Amos » (1978) et « Sorry & the Hobo » (1979). Certaines de ses chansons sont écrites en collaboration avec Ken MacRae (notamment « Judgement Day Express »), Dallas Harms et d'autres.

Prophet vit à Edwards durant toute sa carrière, sauf quelques mois passés à Nashville en 1958. Il effectue de nombreuses tournées en Amérique du Nord et se produit régulièrement à l'émission « Wheeling Jamboree » de la station de radio WWBA (Wheeling, Virginie-Occidentale), à la télévision de la SRC et au réseau CTV. Il reçoit le Big Country Award décerné à un chanteur country pour l'excellence de son interprétation en 1978 et, en 1979, il est intronisé au temple de la renommée de l'industrie de la musique canadienne de RPM. À titre posthume, il est admis au Hall of Honor de l'Association de la musique country canadienne en 1984 et au Canadian Country Music Hall of Fame en 1989. Le chanteur Ronnie Prophet est un cousin.

Bibliographie

Don FOSTER, « Interviewing Orval Prophet », World of Country Music (décembre 1972).

Walt GREALIS, « Orval Prophet - induced into hall of fame », RPM (14 juillet 1979).

Susan BEYER., « The Beautiful dream of Orval Prophet », Country Music News, IV (4 février 1984).

Ted KENNEDY, Country Canada (Kelowna, Colombie-Britannique, 1989).


Lecture supplémentaire

  • Foster, Don. "Interviewing Orval Prophet," World of Country Music, Dec 1972

    Grealis, Walt. "Orval Prophet - inducted into hall of fame," RPM, 14 Jul 1979

    Beyer, Susan. "The beautiful dream of Orval Prophet," Country Music News, vol 4, Feb 1984

    Kennedy, Ted. Country Canada (Kelowna, BC, 1989)