Nonnie (Margaret) Griffin

Nonnie Griffin (née Lorna Margaret Jean Griffin), également connue sous le nom de Margaret Griffin, actrice, dramaturge et metteuse en scène (née le20octobre1933 à Toronto, en Ontario; décédée le7juin2019 à Toronto). Imitatrice particulièrement douée, dotée d’une beauté saisissante, Nonnie Griffin était connue pour sa maîtrise virtuose des différents accents et pour sa capacité à interpréter des personnages de tous âges et de tous styles. Son travail se caractérisait par sa sensibilité et par son intelligence, notamment à la radio, où elle excellait. Dans les années1950 et1960, elle a beaucoup travaillé dans le cadre de productions télévisées et radiophoniques diffusées sur CBC , partageant notamment, avec d’autres, l’immense succès de la comédie musicale tirée d’Anne of Green Gables . Elle a joué dans de nombreuses pièces de théâtre et a figuré au générique de plusieurs téléséries et téléfilms canadiens. Jusqu’à sa mort, à l’âge de85ans, elle a écrit et interprété ses propres spectacles «seule en scène».




Griffin, Nonnie

Formation

Nonnie Griffin est scolarisée à l’école St.Margaret’s Convent, à Kirkfield, en Ontario , puis à l’école secondaire Noranda, à Noranda , au Québec . Elle étudie l’art oratoire et le théâtre au Conservatoire royal à Toronto .

Début de carrière à la télévision et à la radio

À l’âge de16ans, Nonnie Griffin se produit au Red Barn Theatre à Jackson’s Point, en Ontario, sous le nom de Margaret Griffin, et commence à travailler, deux ans plus tard, au Canadian Repertory Theatre à Ottawa . À19ans, on peut la voir au Peterborough Summer Theatre, puis elle joue, avec le Jupiter Theatre de Toronto, dans la production à succès de1953 Ring Around the Moon montée au Royal Alexandra Theatre . Ultérieurement, cette même année, elle interprète la jeune Écossaise Kate MacDonald dans l’adaptation télévisée de la CBC , acclamée par la critique, de la pièce de Lister Sinclair The Blood Is Strong. Plusieurs productions télévisées suivront, notamment «Kathleen», en1956, un épisode de la série de dramatiques General Motors Theatre dans lequel elle montre tout son talent comique dans le rôle‑titre.

Durant cette première partie de sa carrière, Nonnie Griffin accumule un nombre impressionnant d’expériences: elle est au générique de la série Stage, diffusée à la radio de la CBC entre1953 et1956, et joue dans de nombreuses pièces pour lesquelles elle doit adopter différents accents, notamment écossais et irlandais . Sa maîtrise virtuose des accents et sa capacité à interpréter des personnages de tous âges et de tous styles sont pour elle des atouts considérables. Son travail se distingue par sa sensibilité et son intelligence. Dans les années1950, le Crest Theatre lui attribue le rôle de Muriel dans Ah, Wilderness! et dans Charley’s Aunt. Elle joue également le rôle de Diana dans la comédie musicale chérie du public Anne of Green Gables en1956 et en1958.

Carrière en Angleterre

En1957, Nonnie Griffin figure au générique de la série télévisée Last of the Mohicans et joue dans la production théâtrale The Boyfriend, avant de quitter le Canada pour partir travailler en Angleterre. Elle passe, avec brio, des auditions au Bristol Old Vic Theatre à Londres pour John Hale, qui lui donne le rôle de Luciana dans The Comedy of Errors, qui sera également présentée au Liban, au Baalbek International Festival.

Carrière à la radio

Lorsque Nonnie Griffin revient au Canada en1961, on peut à nouveau l’entendre régulièrement à la radio de la CBC . En1964, après avoir appris qu’une actrice américaine, plus âgée qu’elle, s’appelle également Margaret Griffin, elle décide de s’en démarquer en adoptant le nom d’artiste Nonnie Griffin. Au décès de John Drainie , considéré comme le plus grand acteur de radio au monde, en1966, elle le remplace dans la populaire série Canadian Short Stories.

Nonnie Griffin est sélectionnée à deux reprises pour le prix Andrew Allan, une première fois, en1983, pour son interprétation de la jeune Emily dans Our Town, puis, en1984, pour Blood Root. Elle joue ensuite Constanze, la femme de Mozart, interprété par Brent Carver , dans Ideas, une série en cinq parties diffusée à la radio de la CBC en1991.

Carrière au cinéma et à la télévision

Nonnie Griffin se distingue également à la télévision, aussi bien en direct que dans des émissions enregistrées. On peut l’admirer, en1956, dans When Soft Voices Die de Lister Sinclair , un épisode de la série Folio dans lequel joue également Lorne Greene et, en direct, de1956 à1958, dans la première production sous forme de comédie musicale d’Anne of Green Gables . Pendant40ans, entre1963 et2003, elle figure au générique de nombreuses productions cinématographiques et télévisées, notamment Alexander Graham Bell (1963), Room to Let (1963‑1964), Royal Suite (1973), Polka Dot Door (1974‑1980), King of Kensington (1978), The Littlest Hobo (1983), The Care Bears (1986), Street Legal (1989), The Raccoons (1989‑1991), RoboCop (1994) et Doc (2002‑2003), ainsi que Good Fences, un téléfilm de2003 avec Danny Glover et Whoopi Goldberg.

Dans les dernières années de sa vie, elle continue à exercer son métier dans le cinéma canadien , prêtant sa voix à différents personnages de films d’animation, notamment dans Care Bears Movie II: A New Generation, en1986, et en2011, dans le court‑métrage d’animation d’Amanda Forbis et Wendy Tilby sélectionné pour les Oscars, Wild Life. Elle interprète également des rôles de soutien dans Old Stock de James Genn, en2012, et dans Wet Bum de Lindsay Mackay, en2014.

Carrière au théâtre

Nonnie Griffin monte sur scène dans de nombreux théâtres, partout au Canada, du Nouveau‑Brunswick à la Colombie‑Britannique , ainsi que dans le cadre du circuit estival en Ontario . Elle joue Billie Dawn dans Born Yesterday (Bastion Theatre, 1974), Widow Quin dans The Playboy of the Western World (au Centaur Theatre, en1976), Mrs.Rafi dans The Sea (au Phoenix Theatre, en1977), Dolly Levi dans Hello, Dolly! (au Limelight, en1989), Marilla dans Anne of Green Gables: The Musical (au Huron Country Playhouse en1984 et au Red Barn Theatre en1998) et Mrs.Stilson dans Wings (une production indépendante de2000). Lorsqu’il fonde sa propre compagnie à Toronto avec, pour objectif, de présenter des pièces au Royal Alexandra Theatre , Peter O’Toole la choisit, en1978, pour jouer dans Uncle Vanya.

En1968, Nonnie Griffin adapte, pour la scène, l’autobiographie de Sean O’Casey I Knock at the Door, une production dans laquelle elle interprète la mère du célèbre dramaturge irlandais. Entre1995 et2006, elle crée également ses propres spectacles «seule en scène»: Keats, Yeats and Other Greats (1995), Tea and Poetry (1999), Nonnie In Performance (2003), From Convent to Show Biz (2004) et Showbiz and Other Addictions (2006), ce dernier titre étant également celui de ses mémoires, pleines de sincérité, publiées en2002.

En2010, elle interprète Sister Annunciata’s Secret, une pièce à un personnage qu’elle a elle‑même écrite, à l’Annex Theatre de Toronto, puis en2012, à l’Edinburgh Festival Fringe. En2014, elle écrit et interprète une nouvelle pièce où elle est seule en scène, Marilyn – After, dans laquelle il imagine Marilyn Monroe sous les traits d’une octogénaire. En2010, elle met aussi en scène la comédie musicale de Doug Warwick, The Flying Avro Arrow, pour l’Alumnae Theatre Company de Toronto (voir également Avro Arrow ). Nonnie Griffin décède à l’âge de85ans, deux semaines à peine avant la première de son nouveau «seule en scène», Before Scarlett, à propos de Margaret Mitchell, la célèbre auteure de Gone with the Wind.

Relations familiales

Nonnie Griffin était l’arrière‑petite‑fille de sir William Mackenzie , constructeur du Chemin de fer Canadien du Nord .