Nipissing Ouest

Nipissing Ouest (également West Nipissing), Ontario, municipalité constituée en 1999, population de14 364 habitants (recensement de 2016), de 14 149 (recensement de 2011). Le nom Nipissing Ouest reflète la position de la municipalité à l’extrémité nord-ouest du lac Nipissing, à 37 km à l’ouest de North Bay. La région a une riche histoire francophone, et environ 60% de sa population (8710 personnes) a le français pour langue maternelle (voir Francophones de l’Ontario).



Colonisation

La région revêt pendant longtemps une importance historique pour les peuples autochtones de la région, car elle se trouve le long de la route fluviale qui relie la vallée de l’Outaouais et le lac Huron. L’activité européenne y commence avec la traite des fourrures. (Voir aussi Routes de la traite des fourrures.)

Développement et économie

Depuis l’arrivée du chemin de fer Canadien Pacifique au début des années 1880, l’exploitation des ressources domine l’économie. Aujourd’hui, la population travaille dans les services gouvernementaux, le commerce de détail, la sylviculture, l’agriculture et le tourisme de loisirs. Le passé de la municipalité en matière de traite de la fourrure est commémoré au Sturgeon River House Museum.

La municipalité de Nipissing Ouest est née de la fusion d’anciennes villes, Cache Bay et Sturgeon Falls ; de cantons anciennement constitués en ville (Caldwell, Field et Springer) et de 17 cantons et demi non constitués. Le centre administratif de la municipalité est Sturgeon Falls.