Moore, Isobel

Isobel Moore. Pianiste, harpiste, professeure (Glasgow, 27 mars 1931). Elle étudia à la Royal Scottish Academy, à la RAM avec Max Pirani, et à l'Académie de musique de Vienne.

Moore, Isobel

Isobel Moore. Pianiste, harpiste, professeure (Glasgow, 27 mars 1931). Elle étudia à la Royal Scottish Academy, à la RAM avec Max Pirani, et à l'Académie de musique de Vienne. Elle fut harpiste de l'Orchestre symphonique d'Edmonton (1960-70), enseigna à l'Université de l'Alberta (1962-79) et se joignit au dépt de piano de l'ÉBA Banff (CA Banff) en 1967. Elle devint membre du personnel du programme d'études supérieures de l'école en 1979 et dir. artistique de son programme d'hiver en 1989. Avec son mari, Thomas, elle a formé un duo qui gagna le deuxième prix au Concours international de musique de Munich en 1956 et se produisit au Wigmore Hall de Londres en 1961. Leur amitié avec Jean Coulthard a inspiré à cette dernière plusieurs oeuvres, notamment Sonate en duo (1952), Fantasy (1961, créée en 1963) et Music on a Scottish Folk Song (1964). Le Rolston Trio, formé en 1965 avec le violoncelliste Claude Kenneson, a donné de nombreux concerts et a joué souvent à la radio. Shauna Rolston s'est aussi produite comme violoncelliste du trio dans le Triple Concerto de Beethoven et dans des récitals de musique de chambre mettant au programme des oeuvres de Brahms et de Schubert. Le violoniste Zoltán Székely adopta Isabel Moore comme unique partenaire de récital à partir de 1974. Ensemble ils ont enregistré deux Rhapsodies pour violon et piano de Bartók pour l'édition sur disques de l'intégrale de Bartók chez Hungaroton (1974, Hungaraton SLPX-11357). Moore s'est produite comme accompagnatrice de sa fille, notamment à ses débuts en récital au Town Hall de New York en 1983, et par la suite à de nombreux récitals en Amérique du Nord et en Asie, ainsi que pour l'enregistrement de The Romantic Cello.