Martens, Victor

Victor Martens. Ténor, professeur, chef d'orchestre (Yarrow, est de Vancouver, 18 février 1931). A.R.C.T. 1955, B.A. (Université luthérienne de Waterloo) 1963.

Martens, Victor

Victor Martens. Ténor, professeur, chef d'orchestre (Yarrow, est de Vancouver, 18 février 1931). A.R.C.T. 1955, B.A. (Université luthérienne de Waterloo) 1963. Après des leçons à Winnipeg de Gladys Whitehead, il étudia à la Nordwestdeutsche Musikakademie, à Detmold, avec Frederick Husler, Theodore Lindenbaum et Kurt Thomas. Récitaliste et soliste d'oratorio renommé pour son interprétation de lieder et des rôles d'évangéliste dans les passions de Bach, Martens a chanté à la radio à Londres, Francfort, Zurich et Genève, et en concert avec orchestre en Allemagne. Il s'est également produit à la radio de la SRC (notamment, dans le rôle du Choeur masculin dans The Rape of Lucretia de Britten en 1963), avec l'OCNA et avec les orchestres symphoniques de Winnipeg, Saskatoon, Edmonton et Vancouver. Il a été membre du Manitoba Consort (1965-70) et il a enregistré avec cette formation. Avec l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, il a chanté en version concert les premiers rôles des opéras La Traviata en 1972, Carmen en 1973, Fidelio en 1975 et Don Giovanni en 1976.

Il fut dir. mus. du Mennonite Brethren College de Winnipeg (1958-69) et chef, à cet endroit, de l'Oratorio Choir et de l'A Cappella Choir. En 1969, il se fixa à Waterloo, Ont., pour enseigner le chant et diriger les Laurier Singers à l'Université Wilfrid Laurier où il s'occupait en 1990 du dépt de chant. L'université lui décerna les titres du meilleur employé (1986) et du meilleur professeur (1987). Martens a participé comme juge à de nombreux festivals de musique nationaux et animé des classes de maître et des ateliers un peu partout au Canada. Il fut également répétiteur du choeur d'Opera Hamilton. Au nombre de ses élèves, à Winnipeg et Waterloo, figurent Theodore Baerg, Kathleen Brett, Maureen Browne, Desmond Byrne, Christopher Coyea, Ann-Marie Donovan, Paul Frey, Margaret Kuhl, Daniel Lichti, John Martens, Wilmer Neufeld, Alvin Reimer, Elizabeth Strauss, Ingrid Suderman, Phyllis Cooke Thomson, Donna Trifonovich et Irena Welhasch-Baerg. La femme de Martens, Dorothea Epp, soprano (Winnipeg, 13 octobre 1934), étudia avec Gladys Whitehead et gagna le trophée Rose Bowl au Manitoba (Winnipeg) Music Competition Festival en 1966.