Lacs Kawartha

Les lacs Kawartha constituent un réseau de lacs qui s'étend dans les comtés de Peterborough et de Victoria, dans le centre Sud de l'Ontario.

Les lacs Kawartha constituent un réseau de lacs qui s'étend dans les comtés de Peterborough et de Victoria, dans le centre Sud de l'Ontario. Leur superficie varie de 2 à 83 km2 et, d'un point de vue historique, ils comprennent les lacs Katchewanooka, Clear, Stony, Lovesick, Lower Buckhorn, Buckhorn, Chemong (et Upper Chemong), Pigeon, Little Bald, Big Bald, Sturgeon, Cameron, Scugog et Balsam. D'un point de vue hydrologique, il comprend également le lac Rice (100 km2). Les lacs se déversent dans le lac ONTARIO, situé au sud-est, par les rivières Otonabee et Trent. À l'ouest, le lac Balsam (premier lac du réseau) déverse ses eaux dans le lac SIMCOE par un canal qui le relie à la rivière Talbot.

Les autochtones, en particulier les Mississaugas (un des peuples OBJIBWÉS), ont exploité en premier les ressources de ces magnifiques lacs aux berges boisées. À l'extrémité nord-est du lac Stony, le PARC PROVINCIAL PETROGLYPHS préserve une des plus grandes collections en Amérique du Nord de sculptures sur roche réalisées par des autochtones. Des RÉSERVES INDIENNES se trouvent près des lacs Chemong et Rice, respectivement.

Les colons européens arrivent au début du XIXe siècle. Autrefois le centre d'une industrie forestière prospère, les lacs parsemés d'îles deviennent, après 1890, une région de villégiature, particulièrement appréciées des adeptes de la pêche sportive. Des bateaux à vapeur transportent les visiteurs vers des hôtels de villégiature luxueux. De nos jours, des résidences secondaires s'alignent sur les rives et des embarcations de plaisance encombrent les eaux. Les barrages et les écluses du CANAL TRENT (aujourd'hui la voie navigable Trent-Severn), dont la construction s'achève en 1920, entraînent une augmentation du volume et de la superficie des lacs. Les lacs font partie de cette voie navigable, régie par Parcs Canada, qui relie le lac Ontario à la baie Georgienne. Les écluses permettent aux bateaux de plaisance d'accéder à tous les lacs Kawartha. Parmi les collectivités importantes figurent LINDSAY, Fenelon Falls et Bobcaygeon, qui font désormais partie de la municipalité de Kawartha Lakes, ainsi que Lakefield et PETERBOROUGH. L'origine du nom est un dérivé d'un mot huron qui signifie « terre des eaux brillantes (ou réflexions) ».


Lecture supplémentaire

  • Peter Adams and Colin Taylor, eds, Peterborough and the Kawarthas (1985).