La Ronge

L'occupation de l'emplacement actuel de la ville débute lorsque l'archidiacre John Alexander Mackay fonde un pensionnat pour les autochtones et une scierie en 1898.

La Ronge
Lac La Ronge
Les traiteurs de pelleteries fréquentent ce lieu, situé dans le Nord de la Saskatchewan, dès les années 1770 (photo de Douglas E. Walker).

La Ronge

La Ronge, ville de la Sask.; pop. 2304 (recens. 2011), 2725 (recens. 2006); const. en 1976. La Ronge est située sur la rive ouest du LAC LA RONGE, dans le nord de la Saskatchewan. Les origines du nom sont incertaines, mais il est probable qu'il soit associé au castor et au verbe « ronger ». Des commerçants de fourrures tels que les Frobisher et Peter POND fréquentent l'endroit dans les année 1770, et la Compagnie de la baie d'Hudson y sont exploite des postes par intermittence jusqu'au XXe siècle.

L'occupation de l'emplacement actuel de la ville débute lorsque l'archidiacre John Alexander Mackay fonde un pensionnat pour les autochtones et une scierie en 1898. N'étant pas desservie par la route avant 1947, la communauté, constituée principalement d'autochtones, croît donc très lentement pendant de nombreuses années. Toutefois, sa population a plus que doublé depuis 1971, la ville étant devenue un centre touristique et administratif, de même qu'un point de départ pour les prospecteurs.