Jewitt, John Rodgers

John Rodgers Jewitt, armurier (Boston, Angl., 21 mai 1783 -- Hartford, Conn., 7 janv. 1821). Jewitt est armurier à bord du Boston, navire américain employé au commerce de la fourrure et détruit le 22 mars 1803 dans le détroit de Nootka par des Indiens de la tribu des NOOTKAS.
John Rodgers Jewitt, armurier (Boston, Angl., 21 mai 1783 -- Hartford, Conn., 7 janv. 1821). Jewitt est armurier à bord du Boston, navire américain employé au commerce de la fourrure et détruit le 22 mars 1803 dans le détroit de Nootka par des Indiens de la tribu des NOOTKAS.


Jewitt, John Rodgers

John Rodgers Jewitt, armurier (Boston, Angl., 21 mai 1783 -- Hartford, Conn., 7 janv. 1821). Jewitt est armurier à bord du Boston, navire américain employé au commerce de la fourrure et détruit le 22 mars 1803 dans le détroit de Nootka par des Indiens de la tribu des NOOTKAS. Épargné (avec un de ses camarades) par le chef MAQUINNA, il accepte de devenir son armurier et son forgeron. Plongé dans la culture nootka, Jewitt est admis aux Cérémonies d'Hiver et épouse une femme de la tribu.

Son journal est publié en 1807, deux ans après sa délivrance, ce qui amène Richard Alsop à l'interviewer. De ces échanges naissent un classique de la littérature dite « de captivité », A Narrative of the Adventures and Sufferings of John R. Jewitt, ainsi qu'une ballade intitulée The Poor Armourer Boy, que Jewitt colporte dans toute la Nouvelle-Angleterre. Observateur perspicace, ses récits sont des documents importants sur la culture des Indiens du Nord-Ouest.


//