Gilbert, J.-Alexandre

(Joseph) J.-Alexandre Gilbert. Violoniste, professeur (Québec, 8 septembre 1867 - 5 janvier 1950). D.Mus. h.c. (Laval) 1922. Après avoir commencé ses études musicales au collège de Lévis, J.-Alexandre Gilbert travailla le violon avec A.E.
(Joseph) J.-Alexandre Gilbert. Violoniste, professeur (Québec, 8 septembre 1867 - 5 janvier 1950). D.Mus. h.c. (Laval) 1922. Après avoir commencé ses études musicales au collège de Lévis, J.-Alexandre Gilbert travailla le violon avec A.E.


Gilbert, J.-Alexandre

(Joseph) J.-Alexandre Gilbert. Violoniste, professeur (Québec, 8 septembre 1867 - 5 janvier 1950). D.Mus. h.c. (Laval) 1922. Après avoir commencé ses études musicales au collège de Lévis, J.-Alexandre Gilbert travailla le violon avec A.E. Courchesne puis se perfectionna au Conservatoire de Liège, en Belgique (1888-94), sous la direction de César Thomson. Il acquit ainsi, tel que le précisera plus tard l'un de ses élèves, Robert Talbot, « une formation classique, par conséquent sévère et solide » (La Musique, août 1919). De retour au pays, Joseph Gilbert entreprit une carrière active de violoniste, devenant l'un des premiers membres de l'Orchestre symphonique de Québec, où il allait occuper les postes de violon solo (1903-34) et prés. (1903-06, 1912-13). Il fonda en 1911 le Quatuor à cordes Gilbert, dont il fut premier violon pendant plus de 30 ans.

Parallèlement, il s'adonna à partir de 1894 au professorat, enseignant à l'Académie commerciale de Québec, au collège de Lévis, au couvent Jésus-Marie de Sillery, au pensionnat des Dames de la Congrégation à Bellevue, au séminaire de Québec et, dès sa fondation (1922), à l'École de musique de l'Université Laval. Parmi ses élèves on trouve, outre Talbot, Edwin Bélanger, Maurice Bernier et Arthur LeBlanc.

Nommé membre honoraire de l'Académie de musique de Québec en 1948, il en avait été auparavant prés. (1918-20, 1941-44).


Lecture supplémentaire

  • Magnan, Odile. 'Joseph-Alexandre Gilbert,' Le Lutrin, vol 2, Oct 1980

    Guay, Bertrand. Un siècle de symphonie à Québec (Sillery, Que 2002)

//