Garner, Hugh

Hugh Garner, écrivain (Batley, Angl., 22 févr. 1913 -- Toronto, 30 juin 1979). Ses parents immigrent au Canada en 1919 et son père abandonne sa famille peu après.
Hugh Garner, écrivain (Batley, Angl., 22 févr. 1913 -- Toronto, 30 juin 1979). Ses parents immigrent au Canada en 1919 et son père abandonne sa famille peu après.


Garner, Hugh

Hugh Garner, écrivain (Batley, Angl., 22 févr. 1913 -- Toronto, 30 juin 1979). Ses parents immigrent au Canada en 1919 et son père abandonne sa famille peu après. Garner passe sa jeunesse dans les quartiers les plus pauvres du centre-ville de Toronto et fait son entrée dans le monde de l'édition comme commis dans un journal. Il vagabonde pendant la Crise des années 30, participe à la Guerre civile espagnole et à la Deuxième Guerre mondiale.

Issu d'une classe sociale protestante, pauvre et citadine, ses origines sont rares chez un écrivain canadien et influencent toute son oeuvre. Il s'intéresse essentiellement à la classe ouvrière ontarienne et son genre préféré est le roman réaliste. Cabbagetown (1950) en est l'exemple le plus connu. L'ouvrier victime des luttes de classes est chez lui un thème récurrent et reflète bien son ancienne association avec le socialisme radical.

Sa légende s'est construite sur la vie déréglée qui anime son écriture. Buveur, fumeur, il affiche un franc-parler caustique et volontairement choquant. On a souvent critiqué sa volumineuse contribution littéraire (100 nouvelles, 17 livres, des centaines d'articles et des textes pour la radio et la télévision) pour sa banalité et la description imparfaite des caractères. Il adore cependant raconter des histoires et fait preuve d'un réel talent et d'une grande détermination. En 1963, un recueil de ses nouvelles lui vaut le Prix du Gouverneur général.


//