Fortin, Marc-Aurèle

Marc-Aurèle Fortin, peintre et graveur d'art (Ste-Rose, Qc, 14 mars 1888 -- Macamic, Qc, 2 mars 1970). L'oeuvre de Fortin, entièrement consacrée au paysage, démontre son goût pour la nature somptueuse et généreuse.

Fortin, Marc-Aurèle

Marc-Aurèle Fortin, peintre et graveur d'art (Ste-Rose, Qc, 14 mars 1888 -- Macamic, Qc, 2 mars 1970). L'oeuvre de Fortin, entièrement consacrée au paysage, démontre son goût pour la nature somptueuse et généreuse. Sous son pinceau, les nuages lourds, les feuillages touffus et les collines se transforment en formes amples, libres et aux couleurs vibrantes. Bien qu'il étudie dans le cadre plutôt conservateur de l'École du Plateau avec Ludger Larose, au Monument national avec Edmond DYONNET (1904-1908) et au Chicago Art Institute (1908-1914), il développe une façon moderne de traiter les sujets ruraux. Les basses terres laurentiennes, la banlieue de Montréal, la région de Charlevoix et la Gaspésie attirent tour à tour son attention. Ce peintre solitaire ne sera reconnu, et sous réserve, qu'assez tard dans sa vie. Il reçoit le Jessie Dow Award (Société des arts de Montréal, 1938), est membre associé de l'Académie royale des arts du Canada (1942) et fait l'objet d'une rétrospective au Musée du Québec (1944). Fortin reste insondable pour la plupart de ses contemporains. Ses nombreuses productions, ses expériences de différentes techniques et sa vision personnelle de la nature en font un pionnier de l'art moderne au Québec.