Commission de toponymie du Canada

Établi en 1897, le Conseil de toponymie du Canada coordonne la dénomination des noms géographiques dans le pays. Initialement appelé la Commission de géographie du Canada, il est passé par plusieurs autres noms avant d'acquérir sa désignation actuelle en 2000.

Établi en 1897, le Conseil de toponymie du Canada coordonne la dénomination des noms géographiques dans le pays. Initialement appelé la Commission de géographie du Canada, il est passé par plusieurs autres noms avant d'acquérir sa désignation actuelle en 2000.

But de l’organisme

Le Commission de toponymie du Canada est organisme national, en mettant de l'avant des normes et des principes nationaux en ce qui a trait à l'attribution de noms au pays et en fournissant des renseignements toponymiques documentés, coordonne les efforts consentis au Canada dans ce champ d'activités. Le comité, par l'entremise de ses membres, remplit le rôle technique d'enregistrer et d'approuver les noms retenus pour fins officielles et de s'assurer que ces dossiers sont mis à jour, de façon appropriée, et mis à la disposition du grand public, en vue d'en faciliter la consultation. Sur le plan international, le comité joue un rôle actif, en particulier sous l'égide des Nations Unies, en promouvant la normalisation à l'échelle mondiale des noms géographiques.

Ne passons pas sous silence l'importance grandissante, particulièrement sur le plan éducatif, du rôle socioculturel dévolu au comité de conserver et de diffuser des renseignements sur les origines culturelles et historiques des toponymes en usage au Canada, une partie intégrante de l'héritage national de notre pays.

Histoire

En 1897, confrontés au besoin de normaliser l'attribution de noms à des lieux géographiques au Canada, pour éviter le double emploi et alléger les usages orthographiques, les spécialistes des richesses naturelles et les cartographes du gouvernement canadien fondent la Commission de géographie du Canada. Au cours de ses premières années d'existence, la Commission fait connaître ses décisions par l'entremise de rapports annuels et elle commandite la publication de plusieurs études portant sur l'origine et l'utilisation de noms géographiques.

En 1948, alors que la Commission est rebaptisée Commission canadienne des noms géographiques, on lance un programme ayant pour but la publication du Répertoire géographique du Canada, une série de recueils (dictionnaires des noms de lieux) pour chaque province et territoire. En 1961, la Commission, qui fait l'objet d'une réorganisation, devient le Comité permanent canadien des noms géographiques et on accorde aux provinces le pouvoir exclusif en matière de toponymie. En 1979, un accord intervient entre les deux niveaux de gouvernement, en vertu duquel on reconnaît une responsabilité partagée en matière de toponymie sur les terres publiques fédérales à l'intérieur des provinces. Cinq ans plus tard, dans le cadre du processus de déconcentration, les deux territoires obtiennent également la responsabilité de leurs propres programmes de toponymie.

En 2000, l'organisme est rebaptisé, devenant ainsi le Conseil de toponymie du Canada.

Voir aussi Toponymie.


Liens externes