Charlie Major

Charlie Major, chanteur, compositeur (né le 31 décembre 1954 à Aylmer, Québec). Après des années de vie laborieuse, le chanteur-compositeur Charlie Major finit par connaître un véritable succès. Ses chansons roots rock évoquent la vie et les aspirations de la classe ouvrière à la manière de John Mellencamp ou Bruce Springsteen. Dix des simples qu’il a produits, dont six extraits de son premier album, The Other Side (1993), certifié double platine, atteignent la première place du classement des meilleurs succès canadiens. Il remporte trois prix Juno du meilleur chanteur de country de l’année et sept trophées au concours de l’Association de la musique country canadienne (CCMA). Il est intronisé au Panthéon de la musique country canadienne en 2019.




Débuts de carrière

Au début de sa carrière, Charlie Major est une sorte de troubadour ambulant n’obtenant aucun contrat d’enregistrement et partant seul en tournée à travers le Canada et même, pendant un certain temps, en Espagne, à la fin des années 1970 et au début des années 1980. En 1986, il remporte un concours d’écriture de chansons parrainé par la station de radio d’Ottawa CKBY-FM, ce qui lui permet d’enregistrer son premier simple, Back in » 73. Ses compositions commencent alors à être reprises par d’autres artistes.

Le chanteur de country américain Ricky Van Shelton remporte un vif succès en 1992 grâce à la chanson de Charlie Major Backroads. Celle-ci avait été transmise au chauffeur de bus de Ricky Van Shelton par des amis de Charlie Major, recrutés dans le cadre d’un concert du chanteur américain à Ottawa. La chanson atteint la 2e place au classement Hot Country Songs du magazine Billboard et le 3e rang au palmarès de la country canadienne. Elle remporte un prix BMI pour avoir été diffusée sur les radios américaines en 1993.

Un énorme succès

Après cette réussite, un accord est conclu avec Arista Records, filiale de Sony, qui lance le premier album de Charlie Major, The Other Side (1993). Ce succès immense devient le premier album canadien à générer six enregistrements simples qui arrivent numéros un au classement canadien des simples de country (« I’m Gonna Drive You Out Of My Mind », « I’m Somebody », « Nobody Gets Too Much Love », « The Other Side », « It Can’t Happen To Me » et « I’m Here »). L’album se vend à plus 200 000 exemplaires, gagnant le disque certifié double platine au Canada. En 1994, Charlie Major gagne un prix Juno de chanteur country de l’année et six prix CCMA, dont un d’album de l’année, un d’artiste de l’année et un de simple de l’année (« I’m Gonna Drive You Out of My Mind »).


En 1995, Charlie Major remporte un autre grand succès avec l’album Lucky Man. Les simples « (I Do It) For The Money », « Tell Me Something I Don’t Know » et « It’s Lonely I Can’t Stand » se hissent tous au sommet du classement des chansons country canadiennes. L’album obtient la certification platine au Canada. En 1996, Charlie Major remporte un prix Juno de chanteur country de l’année et les prix CCMA de chanteur et d’artiste de l’année. Son premier album américain, Here and Now, qui contient des chansons extraites de ses deux premiers 33 tours canadiens, sort la même année.

Charlie Major déménage à Nashville et publie, en septembre 1997, son troisième album, Everything’s Alright, qui n’obtient cependant pas le même succès que les précédents. Son style roots rock ne correspond pas aux goûts musicaux alors en vogue aux États-Unis, et la maison Sony BMG finit par le laisser tomber.

 Publications ultérieures Charlie Major signe un contrat avec la maison de disque indépendante Dead Reckoning Records et produit un album acclamé par la critique, 444, en 1999. La même année, BMG publie, sous étiquette ViK Recordings, l’album compilation Greatest Hits. Charlie Major revient ensuite dans la région d’Ottawa et sort l’album Inside Out (2004), qui contient son enregistrement de la chanson « Backroads », sous étiquette Stony Plain Records. La maison Fifth Line Records lance Shadows and Light (2006), comportant une chanson en duo avec Kim Mitchell, « Young at Heart ». La maison Sony BMG édite en 2006 un album des meilleurs succès intitulé Collections.

Bien que sa popularité s’effrite, Charlie Major continue à faire des tournées et à enregistrer. Il effectue des tournées avec ZZ Top et avec la vedette de la country américaine Don Williams. Il se produit également aux côtés de Susan Aglukark et Ashley MacIsaac lors du spectacle-bénéfice Concert of Hope organisé à Slave Lake, Alberta, à la suite des incendies qui ont dévasté la ville et ses alentours en 2011. L’album On the Evening Side paraît en 2011 sous étiquette MDM Recordings. En mars 2013, Charlie Major sort le simple A Night to Remember pour faire la promotion d’une nouvelle compilation des meilleurs succès, The Best 20 of the Last 20, qui doit paraître en septembre 2013.


En août 2019, Charlie Major publie une édition du 25e anniversaire de son simple n° 1, « It Can’t Happen To Me ». Des vedettes canadiennes de la musique country telles que Terri Clark, Johnny Reid et Dean Brody sont invitées à participer à cette chanson rééditée. Tous les profits du simple, qui adresse les dangers de la conduite en état d’ébriété, sont offerts à MADD Canada. Charlie Major effectue également une tournée avec George Canyon et Doc Walker en 2019, ainsi qu’avec le groupe de musique country Alabama. Son album de compilation More Of The Best (Greatest Hits 2) sort en septembre 2019. Le même mois, il est intronisé au Panthéon de la musique country canadienne.

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Récompenses

Prix Juno du meilleur chanteur de l’année (1994-1996)

Prix du chanteur de l’année décerné par l’Association de la musique country canadienne (CCMA) (1994-1996)

Prix de l’album de l’année (The Other Side), CCMA (1994)

Prix du simple de l’année (I’m Gonna Drive You Out of My Mind), CCMA (1994)

Prix de la chanson de l’année de la SOCAN (I’m Gonna Drive You Out of My Mind, partagé avec Barry Brown), CCMA (1994)

Prix de l’artiste de l’année, CCMA (1994-1996)

Prix du compositeur de l’année de la SOCAN (I’m Gonna Drive You Out of My Mind, partagé avec Barry Brown), CCMA (1994)

Membre du Panthéon de la musique country canadienne (2019)

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.


Lecture supplémentaire

  • “Featured Artist: Charlie Major,” The Montreal Gazette, July 11, 2011.