Chamberland, Albert

Albert Chamberland. Violoniste, chef d'orchestre, réalisateur, professeur, compositeur (Montréal, 12 octobre 1886 - 4 avril 1975). Il commença l'étude du violon avec Jean Duquette puis travailla avec Alfred De Sève au McGill Cons. et fit ses débuts comme soliste en 1904.

Chamberland, Albert

Albert Chamberland. Violoniste, chef d'orchestre, réalisateur, professeur, compositeur (Montréal, 12 octobre 1886 - 4 avril 1975). Il commença l'étude du violon avec Jean Duquette puis travailla avec Alfred De Sève au McGill Cons. et fit ses débuts comme soliste en 1904. Peu après, il devint membre de l'OSM de Goulet, du Trio Beethoven (1907-10) et du Quatuor à cordes Dubois (1910-20). Il fut l'un des fondateurs (1920) de l'Orchestre philharmonique de Montréal et, avec le violoniste Norman Herschorn, l'altiste Eugène Chartier et le violoncelliste Raoul Duquette, organisa le quatuor à cordes qui portait son nom (1920-25). Il se joignit au Montreal Orchestra en 1932 et fut nommé violon solo de l'Orchestre des CSM au moment de sa fondation en 1934, devenant ensuite son chef d'orchestre adj. (1939-48). Comme réalisateur d'émissions musicales à la SRC (1937-52), il mit en ondes des émissions comme « Les Petites symphonies » et « Récital ». Il enseigna dans de nombreuses institutions à Montréal, dont le Cons. national et le couvent Villa-Maria, et siégea comme membre de plusieurs jurys. Alexander Brott, Norman Herschorn et Lucien Martin comptent parmi ses élèves. Il a écrit un Allegro militaire pour harmonie, une Sérénade pour violon et piano, une Étude de concert d'après Rode (Édition belgo-canadienne v. 1925) et une Fantaisie sur l'air « Un Canadien errant », jouée par lui au Monument national (13 avril 1926). La liste de ses enregistrements, comme soliste et membre du Trio Chamberland, se trouve dans En remontant les années (quatre 78t. pour HMV). En 1984, Montréal nommait une rue du quartier Rivière-des-Prairies en son nom. Sa soeur Luce, pianiste, a épousé la basse Ulysse Paquin.