Emma Caslor

Emma (née Enid Maude Caslor (née Carmichael, m. Finn, m. Watson); active jusqu'en 1948 sous le pseudonyme de Nina Finn). Chanteuse de folklore, pianiste (Chilliwack, C.-B., 18 décembre 1913 - 25 décembre 1977).
Emma (née Enid Maude Caslor (née Carmichael, m. Finn, m. Watson); active jusqu'en 1948 sous le pseudonyme de Nina Finn). Chanteuse de folklore, pianiste (Chilliwack, C.-B., 18 décembre 1913 - 25 décembre 1977).


Enfant, elle commença l'étude du piano à Chilliwack et, adolescente, elle étudia le chant à San Francisco avec un certain Jaffe(y). Elle étudia également le chant à Vancouver et, avec Colin Ashdown, à Halifax où elle s'était fixée en 1931 après son premier mariage. Elle s'initia à la musique folklorique en 1938 alors qu'elle accompagna la chanteuse anglaise Eve Maxwell Lyte lors d'un récital qui comprenait des chansons recueillies par Helen Creighton.

Connue à l'époque sous le nom de Nina Finn, elle chanta à l'émission radiophonique de Helen Creighton à la SRC en 1939 et fit avec elle des expéditions de recherche sur le terrain. Dans A Life in Folklore, Creighton écrivait au sujet de Nina Finn : « ... elle était la seule chanteuse de métier à satisfaire les chanteurs de folklore. Quand elle cessa de chanter, il ne se trouva plus personne pour interpréter à nouveau [les chansons de folklore] <de la bonne manière> et [les chanteurs de folklore] pouvaient dire qu'elle les aimait autant qu'eux. » Creighton enregistra les interprétations de plusieurs chansons de Finn pour la Bibliothèque du Congrès (É.-U.). Alors qu'elle travaillait à Ottawa au dépt de la musique et du son de l'ONF (1943-47), Finn incorpora aux bandes sonores de films un important matériel folklorique tiré de la collection enregistrée de l'Office. À cette époque, elle collabora également avec Marius Barbeau.

En 1948, sous le pseudonyme d'Emma Caslor - deux noms appartenant à ses ancêtres - elle entreprit une carrière de chanteuse professionnelle à Vancouver, se produisant jusqu'au début des années 1960 à la radio et à la télévision de la SRC et enregistrant de nombreuses chansons pour le SI SRC (micr. 22, 65, 66, 67, 68, 103, 104, 105, 160, 161). John Avison fut souvent son pianiste-accompagnateur. Elle participa au Festival de Stratford en 1958. Son répertoire, composé d'abord de chanson gaéliques et anglo-saxonnes, en vint à inclure des chansons de plusieurs autres cultures du Canada dont celle des Indiens de la Côte ouest. Elle interprétait aussi des chansons élizabéthaines.

Caslor enseigna à sa fille, Gretchen (Joan Bartley) Grinnell, nom de naissance Finn (née le 23 décembre 1932 à Prince Rupert, en C.-B.; décédée le 26 octobre 2016 à Vancouver, en C.-B.), qui étudia le chant également avec Colin Ashdown et (1946-47) le piano à Washington, D.C., avec B. Gunn. Encore enfant, Grinnell chanta pour des films de l'ONF. Plus tard, tout en pratiquant sa profession de psychothérapeute, elle donna des concerts de musique folklorique à Vancouver.

Voir aussi Musique folklorique canadienne-anglaise.


//