Caroline Cochrane

Caroline Cochrane, politicienne métisse, travailleuse sociale, première ministre des Territoires du Nord-Ouest (née le 5 décembre 1960 à Flin Flon, au Manitoba). Caroline Cochrane est élue députée provinciale du comté de Range Lake, à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) en 2015. En octobre 2019, elle est devenue la deuxième femme à occuper le poste de première ministre des Territoires du Nord-Ouest. Depuis 2019, elle est la seule femme à occuper la fonction de première ministre au Canada.



Jeunesse et éducation

Caroline Cochrane naît le 5 décembre 1960 à Flin Flon, au Manitoba, de l’union entre George Stanley (« Stan ») et Shirley Jeanette Cochrane (née Rankin). Shirley Jeanette est une métisse originaire de la colonie de Paddle Prairie, en Alberta. Caroline Cochrane a cinq sœurs et deux frères.

En 1963, la famille Cochrane déménage à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. C’est là que Caroline grandit. À 13 ans, elle quitte la maison familiale et vit dans la rue pendant un certain temps avant de retourner aux études.

Caroline Cochrane travaille dans le domaine des petites entreprises et au service des finances de Titan Drilling Ltd, la société d’exploration minière de son père. En 1999, elle obtient un baccalauréat en travail social du collège universitaire du Caribou à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Carrière de travailleuse sociale

Avant d’entamer sa carrière politique, Caroline Cochrane compte quelque 20 ans d’expérience comme travailleuse sociale et comme administratrice au sein d’organismes qui soutiennent les familles à risque élevé. Elle travaille notamment au Shuswap Family Resource Centre à Salmon Arm, en Colombie-Britannique, et est directrice générale du Centre for Northern Families, un organisme de services sociaux administré par la Yellowknife Women’s Society.

Carrière politique

Caroline Cochrane est élue pour la première fois à l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest en 2015, représentant le comté de Range Lake à Yellowknife. Elle devient ministre responsable de quatre portefeuilles : Société d’habitation des T.N.-O. ; Travaux et services publics ; Itinérance ; et Condition féminine. Lors d’un remaniement ministériel en avril 2018, Caroline Cochrane est nommée ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Emploi, mais conserve son mandat à la Condition féminine.

Caroline Cochrane est la seule ministre en exercice des T.N.-O. à conserver son siège aux élections territoriales du 1er octobre 2019. Au total, neuf députées sont élues à l’Assemblée législative des T.N.-O., ce qui en fait le premier parlement paritaire au Canada. Le 24 octobre 2019, Caroline Cochrane devient première ministre, battant d’autres candidats à ce poste lors d’un scrutin secret des membres de la nouvelle législature. Les T.N.-O. ont un gouvernement consensuel, dans lequel le Cabinet est choisi par l’Assemblée sans référence aux partis politiques.


Première ministre des T.N.-O.

Caroline Cochrane est la deuxième femme à défendre le mandat de première ministre aux T.N.-O. (après Nellie Cournoyea, de 1991 à 1995). Elle dirige le premier cabinet à majorité féminine de l’histoire du Canada. En tant que première ministre, elle a demandé un nouvel investissement dans l’éducation à tous les niveaux et a travaillé avec les députés provinciaux à l’élaboration de plans pour une nouvelle université polytechnique dans les Territoires du Nord-Ouest. « L’éducation est la clé, affirme Cochrane. Elle a changé ma vie et m’a ouvert toutes sortes de portes qui m’ont mené là où je suis aujourd’hui. »

La politicienne s’est également engagée à consulter davantage les gouvernements autochtones et a promis de transférer aux peuples autochtones la responsabilité de leur éducation, de leur réadaptation et de la gérance de leur environnement.

Pour lutter contre le changement climatique, Cochrane vise une exploitation des ressources « aussi propre que possible ». Elle suggère en outre de tenir une tribune publique ou un référendum au sujet de la réglementation entourant la fracturation hydraulique et appuie l’instauration des énergies alternatives, des améliorations écoénergétiques et de meilleures normes énergétiques.

Vie personnelle

Avec son partenaire Rory, Caroline Cochrane a une famille reconstituée de trois enfants adultes et d’une petite-fille.