Capitaux propres au Canada

Les capitaux propres sont la valeur pécuniaire d’une entreprise ou d’un bien, nette de tout privilège ou de toute dette connexe. Ils sont également connus sous le nom de «fonds propres». Il s’agit d’un chiffre idéal qui représente le montant d’argent versé aux actionnaires si la société liquidait ses actifs et payait ses dettes. Dans l’usage informel, le terme a évolué pour désigner les actions cotées en bourse.



En comptabilité, les capitaux propres figurent généralement dans la partie droite du bilan des entreprises. Dans ce contexte, les capitaux propres désignent généralement la valeur comptable du montant que les investisseurs investissent dans la société, plus les bénéfices non répartis. Les capitaux propres sont calculés en soustrayant les dettes de l’entreprise du total de son actif, selon l’équation type du bilan suivante :

Actif = passif (ou dettes) + capitaux propres (ou capital)


En pratique, la valeur comptable (ou déclarée) des capitaux propres d’une entreprise est souvent trompeuse. Les actifs sont généralement inscrits à leur coût historique, moins la dépréciation. Ils peuvent donc valoir beaucoup plus (p. ex., un immeuble acheté il y a des années dont la valeur a augmenté). Dans certains cas, ils peuvent valoir beaucoup moins (p. ex., certains actifs bancaires américains à la suite de la crise financière de 2008).


Mots clés : capitaux propres

Valeur comptable

La valeur d’un actif telle qu’elle est inscrite dans les registres d’une entreprise. La valeur comptable diffère de la valeur marchande, qui dépend du prix que les consommateurs sont prêts à payer pour l’actif.

Dépréciation

Une perte de valeur subie par un bien (p. ex., en raison de l’usure).

Privilège

Un droit sur un bien, détenu à titre de garantie pour une dette. Par exemple, une personne peut acheter une voiture avec un prêt bancaire à condition d’accorder à la banque un privilège sur la voiture, en vertu duquel la banque peut saisir la voiture et la vendre si l’acheteur ne rembourse pas le prêt.

Liquider

Convertir les actifs en argent.

Part (ou « action »)

Un titre de propriété sur une partie du capital d’une société. Les détenteurs d’actions sont les « actionnaires ».