Buhr, Glenn

Glenn (Arthur) Buhr. Compositeur, pianiste (Winnipeg, 18 décembre 1954). B.Mus. (Manitoba) 1979, M.Mus. (Colombie-Britannique) 1981, D.M.A. (Michigan) 1984.

Buhr, Glenn

Glenn (Arthur) Buhr. Compositeur, pianiste (Winnipeg, 18 décembre 1954). B.Mus. (Manitoba) 1979, M.Mus. (Colombie-Britannique) 1981, D.M.A. (Michigan) 1984. Il étudie la composition à l'Université du Manitoba (auprès de Lawrence Ritchey et de Casey Sokol), à l'Université de la Colombie-Britannique (auprès de Stephen Chatman et de William Benjamin) et à l'University of Michigan (auprès de Leslie Bassett, de William Albright et de William Bolcom). Il reçoit un prix pour jeunes compositeurs au Concours radiophoniques - Société Radio-Canada (1984, pour Le Rêve revient...), au concours italien Pro Loco Corciano (1985, pour Epigrams) et à l'American Harp Society Competition (1986, pour Tanzmusik). Le 11 septembre 1985, l'Orchestre symphonique de Toronto, dirigé par Andrew Davis, interprète la première de son poème symphonique Beren and Lúthien, inspiré d'un conte mythique de Tolkien et qu'il a présenté pour l'obtention de son D.M.A. L'œuvre gagne un prix SOCAN, ce qui entraîne d'autres interprétations et des commandes pour orchestre : Lure of the Fallen Seraphim (pour l'Orchestre symphonique de Toronto), Ecstasy (Orchestre symphonique de Montréal), Ananda (Concours international de musique de Montréal), Akasha (concert du 25e anniversaire des Concours radiophoniques de la SRC pour les jeunes interprètes) et Jyotir (Canadian Chamber Ensemble). Buhr reçoit d'autres commandes d'œuvres, notamment par Amici (Minuet and Trio With Doubles on a Theme by Mozart), la Société Radio-Canada (Danses abstraites ), le Festival of the Sound (Jazzmusik) et Music at Sharon (Musikalisches Opfer 1988).

Œuvres

De 1990 à 1996, Glenn Buhr est compositeur en résidence à l'Orchestre symphonique de Winnipeg. En 1990, en collaboration avec Bramwell Tovey, qui en est le chef d'orchestre, il fonde le Winnipeg New Music Festival, dont il s'occupe jusqu'en 1996. Cette année-là, l'orchestre symphonique de Winnipeg fait de Buhr son premier artiste lauréat. Sa résidence est fructueuse et lui permet de composer diverses œuvres, entre autres Winter Poems et un Concerto pour alto (les deux en 1994). Les deux pièces sont enregistrées par Tovey et l'Orchestre symphonique de Winnipeg sur Winter Poems (1999), qui gagne un Prairie Music Award. En 2000, Stephen Sitarski crée un Concerto pour violon de Buhr.

De 2002 à 2005, Glenn Buhr est directeur de la nouvelle musique à l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo. En 2003, en Angleterre, le Birmingham Royal Ballet présente en première son premier ballet pleine longueur, Beauty and the Beast. Tout au long de 2004, l'œuvre est présentée une cinquantaine de fois.

Fervent compositeur de musiques de film, Glenn Buhr en compose plusieurs. Lui et sa femme, la chanteuse et écrivaine Margaret Sweatman, gagnent un prix Génie pour la chanson « When Wintertime », du film Seven Times Lucky (2006; v.f. Sept fois la chance). La même année, il crée son second Piano Concerto avec Alex Pauk et l'Esprit Orchestra.

Glenn Buhr reçoit des commandes du Detroit Contemporary Chamber Ensemble, de l'Orchestre symphonique de Montréal, de l'Orchestre symphonique de Toronto, du Quatuor Penderecki, du Toronto Children's Chorus et de la pianiste Janina Fialkowska. Sa musique est jouée notamment par le Detroit Symphony Orchestra, le BBC Symphony, l'Orchestre du Centre national des arts, Louis Lortie, Tracy Dahl et Christina Petrowska-Quilico.

Acteur, chef d'orchestre et enseignant

Glenn Buhr est le chef de l'Orchestre philharmonique de Calgary, de l'Orchestre symphonique d'Edmonton, de l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, de l'Orchestre symphonique de Toronto, de l'Orchestre symphonique de Vancouver et de l'Orchestre symphonique de Winnipeg.

Il mène aussi une solide carrière de pianiste de jazz, travaillant surtout avec son ensemble de jazz, le Glenn Buhr Quartet. Il fait paraître deux CD en tant qu'artiste, dont le second, Thru the Wounded Sky, est considéré comme un des meilleurs albums de l'année par le Globe and Mail.

En 1984, Buhr commence à enseigner à l'Université Wilfrid Laurier et, en 1998, il dirige la chaire de recherche universitaire (c'est la première personne issue d'une discipline créative à occuper ce poste).

La musique de Buhr
Buhr, qui compose une musique descriptive quant à son contenu et souvent romantique quant à son style, s'inspire d'écrivains comme Tolkien, Joyce et Tagore, et de compositeurs comme Dukas, Ravel, Schoenberg, Penderecki et Elliott Carter. Ce musicien éclectique peut tout aussi bien jouer du piano jazz qu'aborder la musique des autres cultures, celle de l'Inde en particulier. Il compose rapidement et aisément; ses instrumentations, pour grands orchestres ou formations de chambre, sont agréables et s'attirent un large public. En tant que directeur artistique, il préfère aborder son travail dans une perspective collaborative et collective, encourageant une communauté de création diverse et saine, fondée sur un solide talent musical.

Il est membre de la Ligue canadienne de compositeurs et compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (sélection)

Scène
Flux (comédie musicale), 2001

Beauty and the Beast (ballet), 2003

Orchestre
Epigrams. 1982. Harmonie. Fischer 1983

Beren and Lúthien. 1984. Orchestre. Ms

Lure of the Fallen Seraphim. 1987. Orchestre. Ms

Ecstasy. 1988. Orchestre. Ms

Akasha. 1989. Orchestre. Ms

Jyotir. 1989. Orchestre de chambre. Ms

Three Pieces. Orchestre, 1991. Ms

Winter Poems. Orchestre, 1994. Ms

Faust Flying. Orchestre, 1996. Ms

Symphony No 1, Shift (anciennement De joie), 1997, revu en 2002. Ms

Ricercare. Orchestre à cordes, 2000. Ms

Serenade for J. Orchestre de chambre, 2001. Ms

Symphony No 2, 'Adagio pathétique', 2001. Ms

Orchestre avec soliste
Nocturno. 1982. Guitare, orchestre à cordes. Ms

Ananda (Texte sanskrit des Upanishads). 1989. V, orchestre de chambre (2 mar, 2 pianos). Ms

The Cycle of Spring. 1990. Soprano, SATB, orchestre de chambre. Ms

Concerto. Trompette et orchestre, 1990. Ms

Double Concerto. Flute, harpe et orchestre, 1991. Ms

Concerto. Piano et orchestre, 1992. Ms

The Jumblies (texte d'Edward Lear). Soprano et orchestre, 1993

Concerto. Alto et orchestre, 1994. Ms

Triple Concerto. Clarinette, violon, piano et orchestre, 1999. Ms

Concerto. Violon et orchestre, 2000. Ms

Musique de chambre
Trilogy. Flute, piano. Dorn 1981

The Ebony Tower. 1985. Saxophone, ensemble à vent, percussion, piano, contrebasse (saxophone, piano, contrebasse). Ms

Danses Abstraites. 1986. Flute, harpe. Ms

Jazzmusik. 1986. Violon, alto, violoncelle, contrebasse, piano. Ms

Kammermusik. 1986. Flute, clarinette, violon, violoncelle, piano. Ms

Tanzmusik. 1986. Harpe. Gandharva 1989

Variazioni. 1989. Alto, piano. Ms

Minuet and Trio with Doubles on a Theme by Mozart. 1991. Clarinette, piano, violoncelle. Ms

String Quartet No 1. 1992. Ms

String Quartet No 2, 'sixblues'. 1996. Ms

...through the heat we're barely moving. Flute, clarinette, violon, alto, violoncelle, piano, percussion. 1997. Ms

Licht und Schatten Fantasie. Flute, clarinette, piano, percussion, quatuor à cordes, contrebasse. 1999. Ms

Chronicles and Laments. Clarinette et quatuor à cordes. 2001. Ms

Chorale
Whisper Sleep... 1986. SATB, piano. Gandharva 1989

Season of Spring Days (texte de Matsuo Basho). Chœur de femmes, piano. 1993. Ms

Cathedral Songs (texte de Margaret Sweatman). Chœur d'enfants, ensembles de cuivres distants, ensemble de percussions et orchestre. 1995. Ms

Ritchot Mass. Chœur mixte et quatuor à cordes. 1997 (il existe aussi une version sans quatuor à cordes, 1997). Ms

Three Songs (texte de Margaret Sweatman). Mezzo-soprano et quatuor à cordes. 1998. Ms

Gloria. Soprano, chœur mixte et orchestre. 2000

Œuvres au piano
Le rêve revient... 1981. 2 pianos. Ms

Foxnocturne. 1996. Ms

Two Pieces (d'après le Prelude et Fugue in sol minor, BWV 861 de Johann Sebastian Bach). 2000. Ms

Musique de film
Population 436. 2006

East of Euclid. 2004

Seven Times Lucky. 2004 (v.f. Sept fois la chance)

The Notorious Mrs. Armstrong. 2001

The Pill. 1999

The Clown at Midnight.1998

Écrits

Glenn Buhr, « Musical universals: an aesthetic alternative to the ebony tower », The Fifth Stream, éditions Peter Hatch et John Beckwith, CanMus Documents 6 (Toronto 1991)

« On being a composer of unpopular music », SoundNotes, 1, Automne-hiver 1991

Discographie

Songs : Anne-Marie Donovan mezzo-soprano, William Sperandei trompette, Neal Gripp alto, Glenn Buhr piano, Victor Martens chef, Laurier Singers; 1989; Gandharva Editions; GECD 9001.

Akasha (Sky): Bramwell Tovey Conducts the Music of Glenn Buhr. Bramwell Tovey chef, Orchestre symphonique de Winnipeg; 1992; WSO Records WSOCD-9201

Concerto : Christina Petrowska-Quilico piano, Bramwell Tovey chef, Orchestre symphonique de Winnipeg; 1995; CBC Records SMCD 5141.

20th Century Masterworks for Harp : Judy Loman harpe; 1996; Marquis Classics MAR 165.

Winter Poems. Tracy Dahl soprano, Neal Gripp alto, Bramwell Tovey chef, Orchestre symphonique de Winnipeg; 1999; CBC Records SMCD 5184.

Learning to Fall: Music of Glenn Buhr. Anne-Marie Donovan mezzo-soprano, Quatuor à cordes Penderecki, Henry Engbrecht chef, chanteurs de l'Université du Manitoba; 1999; Marquis Classics MAR 237.

Judy Loman: Illuminations.Nora Shulman flute, Judy Loman harpe; 2004; Marquis Classics MAR 297.

Thru The Wounded Sky. Richard Moody alto, Scott Good trombone, Glenn Buhr piano, Greg Lowe guitare, Gilles Fournier basse acoustique, Ken Gold saxophone alto; 2007; Marquis 81367

Improvisational Suite. Glenn Buhr piano; CBC Stereo-Weekender WKD R001.

Bibliographie

Glenn BUHR, « Musical universals : an aesthetic alternative to the ebony tower », The Fifth Stream, Peter Hatch et John Beckwith dir., CanMus Documents no 6 (Toronto 1991).

Glenn BUHR, « On being a composer of unpopular music », SoundNotes, 1 (aut.-hiv. 1991).

Colin EATOCK, « Glenn Buhr : son style, un reflet de ses convictions », ScM, 361 (mai-juin 1988).

Lynne HANNA, « A conversation with Glenn Buhr », Laurier Campus, XXVII (été 1988).

Robert EVERETT-GREEN, « Buhr determined to break through the sound barrier », Globe and Mail (Toronto, 1er juin 1991).


Lecture supplémentaire

  • Eatock, Colin. 'Glenn Buhr: the lure of the Toronto Symphony,' Music Scene, 361, May-Jun 1988

    Hanna, Lynne. 'A conversation with Glenn Buhr,' Laurier Campus, vol 27, Summer 1988

    Everett-Green, Robert. 'Buhr determined to break through the sound barrier,' Toronto Globe and Mail, 1 Jun 1991

    Hoffman, Stewart. "Glenn Buhr's lofty theme," Globe and Mail, 30 Mar 1995

    Walker, Morley. "Buhr-bling over with ideas," Winnipeg Free Press, 31 Jan 1999

    Chapman, Geoff. "Glenn Buhr writes with taste for bebop," Toronto Star, 6 Jan 2005