Blake, William Rufus

William Rufus Blake, comédien et gérant (Halifax, 5 déc. 1802 - Boston, 22 avril 1863).

William Rufus Blake, comédien et gérant (Halifax, 5 déc. 1802 - Boston, 22 avril 1863). L'acteur le mieux payé du théâtre américain à l'apogée de sa carrière, Blake joue d'abord comme amateur avec la compagnie de comédiens américains de Thomas Placide en incarnant le rôle du Prince de Galles dans Richard III à Halifax, le 19 mai 1817. La saison suivante, il se joint à cette compagnie comme professionnel. Il fait ses débuts à New York en 1824, au Chatham Street Theatre, dans le rôle de Frederick dans la pièce The Poor Gentleman.

En 1831, Blake épouse la soeur de Placide, Caroline Waring, et le couple revient au Canada pour jouer des rôles vedettes d'abord avec la compagnie de Vincent DeCamp à Montréal et à Québec, puis avec sa propre compagnie à Halifax jusqu'à l'été 1833, où il déménage aux États-Unis. En juin 1855, Blake revient à Montréal pour un engagement d'une semaine avec la compagnie à capital-actions de J.W. Buckland au Théâtre Royal.

Dans les années 1830, son obésité croissante le force à renoncer aux rôles de jeune premier, et il devient le comédien principal des plus prestigieuses compagnies de l'époque, incarnant les rôles de Sir Peter Teazle, Mr Hardcastle, Malvolio et Sir Anthony Absolute. Homme d'affaires astucieux, il gère plusieurs théâtres au cours de sa carrière : le Bowery, le Franklin, l'Olympic et le Broadway à New York, le Walnut Street Theatre à Philadelphie et le Tremont Theatre à Boston. Les pièces connues qu'il a écrites sont, entre autres, Nero, The Turned Head, Norman Leslie et The Buggs, et il est probablement l'auteur de Fitzallan, la première pièce d'un auteur canadien que sa compagnie produit à Halifax en 1833.


Lecture supplémentaire

  • Denis Salter, "William Rufus Blake and the Gentlemanly Art of Comic Acting," in Richard Paul Knowles, ed, Proceedings of the Theatre in Atlantic Canada Symposium (1988).