Asch, Michael I.

Michael I. Asch, anthropologue, ethnomusicologue (New York, 9 avril 1943). Diplômé de l'Université Columbia, il se joint au corps enseignant de l'Université de l'Alberta en 1971.
Michael I. Asch, anthropologue, ethnomusicologue (New York, 9 avril 1943). Diplômé de l'Université Columbia, il se joint au corps enseignant de l'Université de l'Alberta en 1971.


Asch, Michael I.

Michael I. Asch, anthropologue, ethnomusicologue (New York, 9 avril 1943). Diplômé de l'Université Columbia, il se joint au corps enseignant de l'Université de l'Alberta en 1971. Conférencier international, auteur et pédagogue renommé, Asch est surtout connu grâce à ses ouvrages Home and Native Land (1984) et Treaty Rights in Canada (1997). Au cours des trente dernières années, il a agi à titre de témoin expert dans le cadre de nombreuses enquêtes judiciaires publiques, entre autres lors de l'Enquête sur le pipeline de la vallée du Mackenzie (commission Berger), en 1976, et dans l'affaire La Reine c. Dick (une cause portant sur les activités de chasse et de pêche des autochtones de la C.-B., en 1981). Il est associé de recherche principal de la Commission royale sur les peuples autochtones (1993-1994). L'ouvrage Kinship and the Drum Dance (1988) témoigne de son expertise en études anthropologiques sur la parenté et la musique. En 1996 et 1997, il est membre du jury des PRIX JUNO (catégorie musique du monde). Il est aussi président du conseil consultatif de Smithsonian/Folkway Records depuis 1989. La maison Folkway Records, fondée par son père, Moses Asch, a été transférée à la Smithsonian Institution en 1986.


//