Yon, J.-G.

Yon, J.-G. (Joseph-Georges). Éditeur, marchand de musique (Montréal, 25 janvier 1857 - 11 mai 1945).

Yon, J.-G.

Yon, J.-G. (Joseph-Georges). Éditeur, marchand de musique (Montréal, 25 janvier 1857 - 11 mai 1945). En 1885, il fonda à Montréal la maison d'édition et d'importation de musique et d'instruments portant son nom et en assura la direction jusqu'en 1921 alors que son gendre, Louis-Joseph Doucet (1874-1950), poète et homme de lettres qui avait en 1906 épousé sa fille Yvonne (une élève d'Alexis Contant), en devint le propriétaire.

Comme éditeur, Yon fut surtout actif dans les années 1890 et 1900. Il publia le recueil Chants des patriotes (1893, 1903) incluant des oeuvres de compositeurs canadiens et français, dont le tirage global atteignit 8000 exemplaires. Il publia également cinq « chansonniers populaires », à savoir L'Écrin musical (1899), L'Écrin du chanteur (1901), L'Écrin lyrique (1901), La Gerbe mélodique (v. 1901) et La Rigolade (1902), lesquels contiennent tous des oeuvres de compositeurs canadiens, dont un bon nombre de chants patriotiques. Il publia séparément des oeuvres de Contant, Charles Tanguy et Georges Milo. En 1926, la maison ouvrit un rayon de phonographes et de disques. Après la mort du propriétaire en 1950, l'entreprise, ne trouvant pas d'acquéreur, liquida ses stocks avant de fermer définitivement ses portes en 1952.