White Rock

White Rock, ville de la Colombie-Britannique; pop. 18 250 (recens. 2001), 17 210 (recens. 1996), 16 314 (recens. 1991); superf. 5,28 km2 ; const. en 1957, quand elle se sépare de la municipalité de SURREY; située à 48 km par la route au sud-est de Vancouver et bornée au nord, à l'est et à l'ouest par Surrey.

White Rock, ville de la Colombie-Britannique; pop. 18 250 (recens. 2001), 17 210 (recens. 1996), 16 314 (recens. 1991); superf. 5,28 km2 ; const. en 1957, quand elle se sépare de la municipalité de SURREY; située à 48 km par la route au sud-est de Vancouver et bornée au nord, à l'est et à l'ouest par Surrey. Elle est d'abord un lieu de villégiature sur les rives de la baie Semiahmoo, reconnue pour sa belle plage où l'on pratique la natation, la pêche et la navigation de plaisance. Une grande pierre blanche sur la plage (d'où le nom de White Rock) est le sujet d'une légende des premières nations et a servi de point de repère aux premiers navigateurs. Au début des années 1900, on construit des chalets sur le bord de l'eau et une communauté s'y développe graduellement avec son bureau de poste, son magasin général, ses écoles, son aqueduc et son hôpital.

La vente au détail et les services y sont les principales sources d'emplois, mais c'est surtout une ville résidentielle, culturelle et de retraite. White Rock a deux journaux et des troupes de théâtre actives.