Pigeon

   Le Pigeon et la TOURTERELLE appartiennent à une grande famille d'oiseaux (les Columbidés) comptant 303 espèces réparties dans toutes les régions tempérées et tropicales du monde.

Pigeon
Tourterelle triste
Les tourterelles tristes nichent dans des clairières, des bois touffus et des terres agricoles, sur tout le continent (Corel Professional Photos).


Le Pigeon et la TOURTERELLE appartiennent à une grande famille d'oiseaux (les Columbidés) comptant 303 espèces réparties dans toutes les régions tempérées et tropicales du monde.

Description
Leur taille varie de celle d'un moineau à celle d'un dindon femelle. Plusieurs oiseaux de cette famille portent une livrée plutôt sobre, mais certaines espèces tropicales de l'Ancien Monde arborent des verts, des rouges, des oranges ou des pourpres éclatants. Toutes les espèces possèdent un corps rondelet, un cou court, une petite tête ainsi qu'un bec court et mince, dont la base charnue est dépourvue de plumes. Elles boivent toutes en immergeant leur bec et en aspirant l'eau. Leurs vocalises consistent surtout en des roucoulements.

Répartition et habitat
Huit espèces se rencontrent au Canada et quatre s'y reproduisent. La Tourterelle triste (Zenaida macroura) habite les forêts claires, les vergers et les terres agricoles d'un bout à l'autre du pays, jusque dans le Nord du Manitoba et de la Saskatchewan, mais, sur les côtes atlantique et pacifique, elle ne vit que dans l'extrême sud. Le Pigeon à queue barrée (Columba fasciata) préfère les forêts claires, les zones de transition et les éclaircies du Sud-Ouest de la Colombie-Britannique. Les populations sauvages de Pigeons bisets (C. livia), une espèce eurasienne largement domestiquée, sont communes dans les villes et les régions agricoles de tout le Canada. La TOURTE VOYAGEUSE (Ectopistes migratorius) est maintenant disparue. Toutes les espèces sauf le Pigeon biset sont migratrices, mais certaines Tourterelles tristes hivernent dans le Sud du Canada.


En savoir plus

Liens externes