Lacs

Lacs.

Lacs

Lacs. À l'exception des Grands Lacs qui constituent la frontière sud de l'Ontario, les lacs canadiens ne jouent désormais plus un rôle important dans le développement du pays; ils servent plutôt au tourisme, parfois comme source d'énergie hydroélectrique, en plus d'être appréciés pour leur beauté naturelle.

Les Grands Lacs, la plus vaste chaîne intérieure de nappes d'eau au monde, ont inspiré plusieurs chansons et oeuvres instrumentales - plus souvent que tous les autres lacs du Canada. La plus ancienne d'entre elles est probablement The Lakes Quadrille de R.J. Fowler (1848). Des compositions de la fin du XIXe siècle regroupent Storm on the Lake, « un souvenir de Toronto » de W.H. Clarke, The Blue Ontario Rockaway de Carl Martens, et « The Wreck of the Algoma » de (?) Hughes. Les chansons folkloriques incluent « It's Me for the Inland Lakes » et « On Gravely Bay », recueillies par Edith Fowke et publiées dans sa collection Folklore of Canada (Toronto 1976). Le micr. Songs of the Great Lakes (Folk. FM-4018) inclut également des oeuvres recueillies par Fowke, en grande partie au sujet de navires des Grands Lacs. Le micr. From Fresh Water de Stan Rogers constitue aussi une collection de chansons sur les Grands Lacs. Parmi les chansons populaires, « Christian Island » (baie Géorgienne) et « The Wreck of the Edmund Fitzgerald » (lac Supérieur) de Gordon Lightfoot datent des années 1970. L'oeuvre de concert la mieux connue sur le sujet est The Great Lakes Suite de John Beckwith (1949), sur un texte de James Reaney. L'oeuvre orchestrale Kanadario de Lorne Betts (1966) tire son titre du nom iroquois du lac Ontario.

Parmi les pièces musicales inspirées d'autres lacs figurent la chanson folklorique « The Lake of the Caogama » (Québec); la chanson « Lake Louise » d'Angus MacPherson (Armand-Grieg 1923) et la pièce pour choeur et orchestre Lake Minnewanka de Clifford Higgin (1949), qui évoquent toutes deux des lacs du Parc national de Banff; la pièce pour piano Sur le lac Champlain de Paul Pratt; les danses de folklore canadiennes-françaises Galop du lac Saint-Charles (enregistrée par le violoneux Joe Bouchard), Clog du lac Saint-Jean et Quadrille du lac Saint-Jean (enregistrées par l'accordéoniste Tommy Duchesne), La Grande Gigue simple du lac Saint-Jean (enregistrée par le violoneux Louis « Pitou » Boudreault) et Reel de Moose Lake (enregistrée par le violoneux J.O. LaMadeleine); « Lovely Lake Muskoka » de E.B. Sutton (Whaley Royce 1903), Lake of Bays Suite pour voix de Bessie Maude Kerr et From the Lake of Bays pour violoncelle solo de Marcus Adeney (1948), se rapportant toutes aux lacs de la région de villégiature de Muskoka, au sud de l'Ontario. La Symphonie n 5 « Rideau Lake », de Franco Mannino, a été créée par l'OCNA en 1986. Voir aussi Chansons de sinistres, Cours d'eau.