Houx

Les trois espèces de houx se retrouvent dans les bois humides et les marécages dans l'Est du Canada. De nombreux cultivars existent, sélectionnés pour leurs qualités en tant que PLANTES ORNAMENTALES (p. ex. pour leur feuillage panaché) et leur croissance arbustive dense.

Houx
Le houx est depuis longtemps associé au folklore et \u00e0 la religion (illustration de Claire Tremblay).

Houx

Nom commun de l'arbuste de la famille du houx (Aquifoliacées). Les véritables houx appartiennent au genre Ilex, qui comprend quelque 400 espèces réparties dans le monde, principalement en Amérique centrale et en Amérique du Sud. On en trouve deux espèces au Canada. Bien que réputés pour leurs feuilles épineuses et leurs baies rouges, de nombreux houx ne piquent pas et possèdent des baies noires. Le houx glabre (I. glabra) a des baies noires, brillantes, et des feuilles persistantes. Le houx verticillé (I. verticillata) a des baies rouges, brillantes et des feuilles caduques, d'un vert terne. Un proche parent du houx, le némopanthe mucroné (Nemopanthus mucronata), est à feuillage persistant, vert mat, et porte des baies rouges.

Les trois espèces de houx se retrouvent dans les bois humides et les marécages dans l'Est du Canada. De nombreux cultivars existent, sélectionnés pour leurs qualités en tant que PLANTES ORNAMENTALES (p. ex. pour leur feuillage panaché) et leur croissance arbustive dense. Le nom, houx, est d'origine celtique et signifie pointe, par allusion aux feuilles épineuses. On perpétue encore à Noël le rituel des druides qui consistait à placer des brins de houx à l'intérieur pour donner un refuge d'hiver aux esprits des bois. On utilise son bois blanc et dur en ébénisterie. En Europe et en Amérique du Nord, on utilisait différentes parties de la plante pour faire un tonique. En Amérique centrale, en Amérique du Sud et en Asie, des espèces comme le houx d'Amérique du Sud (I. paraguariensis) ou thé du Paraguay, aussi appelé « maté », servent à faire un thé à forte teneur en caféine.


En savoir plus