David Gardner

David Gardner, acteur, réalisateur, éducateur (né le 4 mai 1928 à Toronto, en Ontario ; décédé le 8 février 2020, à Toronto). David Gardner était un professionnel du théâtre qui a transmis sa passion pour le drame canadien à la prestation, à l’éducation et aux forums politiques. Il a eu une longue et remarquable carrière en tant qu’acteur, réalisateur, enseignant et historien, et a joué un rôle important dans le développement du théâtre canadien. Il a joué près de 800 rôles sur scène, à la radio et à la télévision, et a également fait de la mise en scène et a réalisé pour la télévision. Il a enseigné à l’Université de Toronto et à l’Université York. Son travail a été largement publié dans les encyclopédies et journaux canadiens.



David Gardner
La carrière théâtrale de David Gardner a été longue et diversifiée. Il a tour à tour étéacteur, metteur en scène et spécialiste de l'histoire du théâtre.
(avec la permission de l'artiste)

Éducation

Alors qu’il est élève à l’école secondaire Lawrence Park Collegiate Institute de Toronto, David Gardner remporte la Ontario Verse-speaking Competition, un prix qui laisse présager une carrière en art oratoire et qui suggère que l’élégance de la prestation qui marque son discours adulte a commencé tôt. En 1956, il remporte un prix Tyrone-Guthrie au Festival de Stratford (voir aussi Sir William Tyrone Guthrie). En 1983, David Gardner termine son éducation formelle, et obtient son doctorat au Graduate Centre for the Study of Drama de l’Université de Toronto.  

Faits saillants de carrière

Au début de sa carrière, David Gardner joue, entre autres, au Royal Alexandra Theatre et au Jupiter Theatre de Toronto. Il décroche également des rôles au Canadian Repertory Theatre à Ottawa, et au Brae Manor Theatre à Québec. Il joue à Stratford durant trois ans, jusqu’en 1956. Il fait une tournée avec Canadian Players, et en revenant de Londres, il fait également la tournée Old Vic, de 1958 à 1959. Pour Canadian Players, il conçoit et met en scène une version inuite de King Lear de William Shakespeare (1961 à 1963), qui reçoit un accueil mitigé (alors qu’à l’époque, c’est une tentative importante, cette production semble être, de nos jours, une représentation problématique du sud ayant une vision idéalisée du Nord canadien).

En 1960, il préside le comité qui fonde l’École Nationale de Théâtre du Canada. Il est directeur artistique au Vancouver Playhouse de 1969 à 1971 ; il démissionne lorsque le conseil d’administration refuse d’autoriser la production de Captive of the Faceless Drummer, de George Ryga, au sujet de la crise du FLQ au Québec (voir Crise d’octobre). L’engagement de David Gardner envers le théâtre autochtone et activiste peut être également observé dans sa production inaugurale de The Ecstasy of Rita Joe, de George Ryga, au Centre national des arts.

Pendant deux ans, David Gardner agit comme responsable du théâtre au Conseil des Arts du Canada (1971 à 1973). Au cours de son mandat, il convoque une importante conférence afin d’étudier le « dilemme de la dramaturgie au Canada », une initiative que plusieurs considèrent comme étant un moment fondateur pour le théâtre alternatif du pays.

David Gardner remporte le prix du Palmarès du film canadien en 1976 pour The Insurance Man from Ingersoll, ainsi qu’un prix Gemini en 1997 pour son travail sur la série télévisée Traders. En 2004, la Canadian Theatre Critics Association lui remet le prix Herbert Whittaker/Drama Bench pour sa contribution exceptionnelle au théâtre canadien. En 2008, il reçoit le Earle Grey Award, pour l’ensemble de sa carrière en cinéma et en télévision.