Festivals-concours

Festivals-concours. Épreuves publiques comprenant diverses catégories ouvertes aux musiciens classiques, étudiants et amateurs, aux chorales scolaires, à celles formées d'amateurs ou rattachées à des églises, ainsi qu'aux ensembles instrumentaux, scolaires, civiques ou formés d'amateurs.

Festivals-concours

Festivals-concours. Épreuves publiques comprenant diverses catégories ouvertes aux musiciens classiques, étudiants et amateurs, aux chorales scolaires, à celles formées d'amateurs ou rattachées à des églises, ainsi qu'aux ensembles instrumentaux, scolaires, civiques ou formés d'amateurs. Les candidats sont évalués en public par des professionnels qui leur attribuent des points par comparaison. Les festivals non compétitifs, qui ont vu le jour en réaction contre la pratique d'accorder des points par comparaison, en diffèrent peu sous leurs autres aspects (par exemple, au lieu de points, on procède à des évaluations), mais dans certains cas ils comportent des ateliers dirigés par les examinateurs. Le festival-concours est demeuré le favori. Les deux types sont organisés par des bénévoles - souvent un club local de musique ou autre, par exemple le Men's Music Club à Winnipeg ou le club Kiwanis à Toronto et dans plusieurs autres villes - et sont en grande partie autonomes financièrement, leur budget étant alimenté par les frais d'inscription des participants et par les fonds supplémentaires recueillis par les organismes parrains. Les programmes des cours et le choix des pièces imposées sont publiés des mois à l'avance, afin de laisser aux candidats une période de préparation amplement suffisante. Ces festivals comportent habituellement des catégories libres afin de permettre la participation d'interprètes qui, pour une raison ou pour une autre, ne peuvent s'inscrire dans une catégorie particulière. En 1990, chaque province canadienne et le Yukon avaient des festivals-concours annuels s'étendant habituellement de deux jours à deux semaines, et chacun avait aussi mis sur pied une forme quelconque d'organisme parapluie pour en assurer la coordination.

La liste des autres articles de l' EMC traitant des festivals-concours figure à l'article Concours.

Le mouvement des festivals-concours tel qu'il s'est développé au Canada a pris naissance en Angleterre. Le premier festival de type général eut lieu à Edmonton en 1908 (voir Alberta Music Festival Assn). Auparavant, un concours de violoneux s'était déroulé à Montréal en 1867 et un autre d'harmonies à Toronto en 1858, lors de l'exposition provinciale. Les tournois d'harmonies continuèrent dans les années 1870 à Berlin (Kitchener), Ont., et à Montréal (voir Festivals d'harmonies). On croit que le gouverneur général lord Grey fut le premier à recommander fortement l'instauration de festivals-concours au Canada.

Le festival d'Edmonton, qui comptait 30 participants en 1908, fut suivi de festivals à Regina (1909, 25 participants, voir Saskatchewan Music Festival Assn), Winnipeg (1918, voir Manitoba Music Competition Festival), Vancouver (1923, British Columbia Music Festival) et Nanaimo, C.-B. (1928, Upper Island Musical Festival). On pense que des festivals se tinrent en Colombie-Britannique et au Manitoba dès 1909, mais ces manifestations ne devinrent pas annuelles.

Le soutien accordé au mouvement des festivals fut particulièrement marqué dans l'Ouest, où il contribuait au développement des activités musicales autant dans le système d'éducation que dans un contexte social plus large et diminuait aussi le sentiment d'isolement sur le plan musical. En 1914, 265 candidats participèrent au festival de Regina. Après la Première Guerre mondiale, l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba commencèrent à coordonner leurs festivals afin d'éviter les conflits de dates, partager les examinateurs, etc. La Colombie-Britannique se joignit à elles en 1923 et, en 1926, des représentants des quatre provinces formèrent la Federation of Canadian Music Festivals (FCMF). À Montréal, le Delphic Study Club of Canada fonda en 1922 un festival-concours sous le nom de Music Week. En 1923, la Metropolitan Choral Society of Montreal inaugura un concours pour chorales et quatuors vocaux, chanteurs et instrumentistes. Des commissions scolaires locales de l'Ontario entreprirent de parrainer des festivals-concours au début des années 1920 (voir Musique à l'école). En 1923 et 1924, l'Ontario Musical Assn tint un concours au Massey Hall, à Toronto, tandis que le North Western Ontario Musical Competition Festival (rebaptisé Lakehead Music Festival en 1967) et le Stratford (Ont.) Music Festival furent fondés en 1927. Le festival de Stratford fut longtemps le plus important de cette province. Le Halifax Cons. (Maritime Conservatory) parraina le premier festival-concours de cette ville en 1936; Yarmouth, N.-É., fonda un festival en 1938; le Cape Breton Competitive Musical Festival commença en 1939. Le Saint John Competition Festival of Music (N.-B.) fut inauguré en 1936 (mais les festivals non compétitifs faisaient déjà partie des programmes de musique à l'école depuis plusieurs années). Le Manitoba prétendit tenir en 1937 le plus grand festival-concours de tout l'Empire britannique. La même année, plus de 5400 participants étaient inscrits à Montréal lors du premier Festival-concours de musique du Québec. Le père Alfred Bernier, Léon David, Louis Hasselmans, Bernard Naylor, sir Hugh Roberton, Thomas Salignac et Steuart Wilson furent au nombre des examinateurs pendant les quatre premières années de son existence, et 12 000 candidats y participèrent en 1939. Le Prince Edward Island Music Festival fut fondé en 1946 et le premier festival-concours annuel de Terre-Neuve eut lieu à Saint-Jean en 1952. Les professeurs et les interprètes n'approuvent pas tous le principe de la compétition. Plusieurs affirment que la rivalité entre les jeunes musiciens pour l'obtention de points et de prix a peu de valeur et peut même leur être nuisible. D'autres soutiennent que la concurrence fait partie de la vie et que les festivals-concours ne sont qu'une manifestation bénigne de ce penchant naturel. Quoi qu'il en soit, les festivals-concours ont survécu et leur nombre a augmenté. La FCMF comptait en 1990 plus de 235 festivals affiliés. Dans Music in Canada, Richard Cooke se prononça en faveur de ce mouvement, le qualifiant de « facteur le plus important existant aujourd'hui... [Le] festival-concours atteint tous les âges et toutes les nationalités... les interprètes talentueux comme les moins doués... Il établit un niveau élevé... et à une époque où les valeurs authentiques subissent de nombreuses attaques, il est rassurant de trouver un si grand nombre de gens prêts à relever le défi » (p. 206).

Pendant de nombreuses années, les festivals de musique canadiens employèrent presque exclusivement des examinateurs britanniques. Parmi eux se trouvaient des interprètes et des pédagogues de renom dont les connaissances, l'expérience professionnelle et le tact justifiaient ce monopole presque total. Mais à mesure que la maturité musicale du Canada s'affirmait, et surtout après la Deuxième Guerre mondiale, on fit de plus en plus appel à des examinateurs canadiens avec des résultats de plus en plus satisfaisants. Cette tendance fut consolidée par les démarches de la Canadian Music Festival Adjudicators' Association.

Le club Kiwanis International est peut-être celui qui a fourni l'apport le plus significatif au mouvement des festivals-concours. Le premier Canadian Kiwanis Music Festival eut lieu à Toronto en 1944. Des festivals Kiwanis s'implantèrent subséquemment en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve, et les clubs Kiwanis assumèrent aussi la responsabilité de plusieurs autres concours mis sur pied par d'autres organismes. En 1990, le Kiwanis parrainait 38 festivals dans 5 provinces. Plusieurs des festivals Kiwanis mentionnés dans la liste qui suit sont les plus importants dans la province où ils se déroulent. Le Rotary International a également pris part au mouvement et, en 1990, il apportait son soutien à 14 festivals dans 4 provinces. Les Lions International, Kinsmen et Junior Chamber International (Jaycees) sont d'autres clubs de services qui s'intéressent activements aux festivals-concours. Les festivals que chapeaute la FCMF se situent à l'échelon local, provincial et national. Les examinateurs des festivals régionaux recommandent des concurrents pour les concours provinciaux, échelon où sont choisis les candidats pour le Festival national de musique CIBC. Les 10 provinces tiennent des festivals provinciaux. En 1991, il existait également divers festivals en dehors de la sphère d'influence de la FCMF, souvent parrainés par des entreprises commerciales et des conservatoires privés.

La liste ci-après contient quelques-uns des principaux festivals-concours régionaux actifs en 1991.

Colombie-Britannique

Coquitlam District Musical Festival

Greater Victoria Music Festival

Upper Fraser Valley Music Festival (Lion's Club, Chilliwack)

Kiwanis : festivals à Vancouver et Kelowna

ALBERTA

Grande Prairie and District Music Festival

Kiwanis : festivals dans huit centres, dont Calgary, Edmonton, Lethbridge, Red Deer

Rotary : festivals à Medicine Hat et Fort McMurray (Oilsands Rotary Music Festival)

SASKATCHEWAN

Moose Jaw Music Festival

Regina Music Festival

Saskatoon Music Festival

Yorkton Music Festival

MANITOBA

Brandon Festival of the Arts

Portage La Prairie Festival of the Arts

Rockwood Festival of the Arts

Winnipeg Music Competition Festival

ONTARIO

Brockville Lions Music Festival

Lakehead Music Festival, Thunder Bay

Peel County Music Festival, Brampton

York Region Lions Music Festival, Newmarket

Kiwanis : festivals dans 23 centres, dont Brantford, Chatham, Guelph, Hamilton, Kingston, Kitchener-Waterloo, London, North Bay, Oshawa, Ottawa, Owen Sound, Peterborough, Sault Sainte Marie, Sudbury, Toronto

Rotary : festivals dans 5 centres, dont Belleville (Quinte Rotary Music and Dance Festival) et Walkerton (Midwestern Ontario Rotary Music Festival)

QUÉBEC

Concours de musique du Québec (Festivals de musique du Québec, 1960-71)

Nouveau-Brunswick

Festival de musique du district no 5

Festival de musique du Moncton métropolitain / Greater Moncton Music Festival

Fredericton Music Festival

New Brunswick Competitive Festival of Music, Saint-Jean

NOUVELLE-ÉCOSSE

Bridgewater Kinsmen Music Festival

Lunenburg and District Music Festival

New Glasgow Music Festival

Truro Music Festival

Kiwanis : festivals à Halifax et Sydney

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

East Prince Music Festival

Kings County Music Festival

Queens County Music Festival

West Prince Music Festival

Terre-Neuve

Kiwanis : festivals à Carbonear (Trinity Conception Music Festival), Clarenceville, Gander, Grand Falls (Central Newfoundland Kiwanis Festival) et Saint-Jean

Rotary : festivals à Stephenville et Corner Brook

YUKON

Yukon Music Festival à Whitehorse


Lecture supplémentaire

  • Higgin, Clifford. 'Musical festival competition movement,' CQR, vol 1, Feb 1919

    Bantock, Granville. 'The festival movement in Canada,' Musical News and Herald, 2 articles, 11, 18 Aug 1923

    Greene, H. Plunkett. 'A trip to the Canadian festivals,' Music and Letters, vol 4, Oct 1923

    MacMillan, Ernest. 'Competition festivals in western Canada,' CQR, vol 11, Summer 1929

    Greene, H. Plunkett. 'Another trip to the Canadian festivals,' Music and Letters, vol 13, Jan 1932

    Coutts, George. 'Music festivals in western Canada,' CRMA, vol 2, Oct-Nov 1943

    Peaker, Charles. 'Canadian competitive musical festivals,' Music Teachers National Association Proceedings (1946)

    Duncan, Chester. 'Competition festivals,' Northern R, vol 3, Aug-Sep 1950

    Cooke, Richard W. 'Competition festivals,' Music in Canada

    Payzant, Geoffrey. 'The competitive music festivals,' CMJ, vol 4, Spring 1960

    'Forum: the music festival controversy,' ibid, Summer 1960

    Collier, R.F. 'Music festivals in Canada,' CanComp, 22, Oct 1967

    'Music festivals in Quebec involve 40,000 young musicians,' CanComp, 26, Feb 1968

    MacFarlane, Dalton. 'Music festivals and the Canadian composer,' MSc, 243, Sep-Oct 1968

    Abbott, Eric. 'The evolution of the Canadian festival movement as an instrument of musical education,' D ED thesis, Boston U 1969

    Fiske, Dr. H.E. 'Adjudication: are we doing it all wrong?' Recorder, vol 18, Mar 1976

    Kaplan, David. 'Canadian music at Canadian music festivals,' CME, vol 27, Sep 1985

    The Federation of Canadian Music Festivals. Digest Report, annual