Howard Engel

Howard Engel, romancier, bédéiste (sous le pseudonyme de « Foo »), nouvelliste et poète (né à Toronto, en Ontario, le 2 avril 1931. Décédé le 16 juillet 2019, à Toronto). Engel grandit à St Catharines, en Ontario, et fait des études à l’Université McMaster et au Ontario College of Education. Durant sa carrière de producteur des programmes littéraires et culturels à Radio-Canada, Howard Engel publie quelques nouvelles et poèmes, mais il ne commence à écrire sérieusement qu’à partir du moment où il développe un intérêt pour le roman policier.




Membre fondateur de Crime Writers of Canada, Howard Engel reconnaît que bien que le Canada ait produit quelques auteurs de romans policiers, les petites localités canadiennes ordinaires n’ont jamais atteint une notoriété littéraire. Décidé à remédier à cette lacune, il donne vie au sud de l’Ontario de manière colorée en situant l’action d’œuvres telles que The Suicide Murders (1980), The Ransom Game (1981), Murder on Location (1982), Murder Sees the Light (1984 ; trad. Un privé dans les Algonquins, 1991) et A City Called July (1986 ; trad. Benny Cooperman, détective privé, 1991) à Grantham, un lieu fictif inspiré de sa ville natale. Son détective privé, Benny Cooperman, juif et célibataire, n’a rien du détective typique, mais son humour, sa façon de se moquer de lui-même et sa personnalité timide en font le modèle type du détective privé canadien.

Prix

  • Meilleur roman (Murder Sees the Light), Prix Arthur Ellis (1985)
  • Prix du Harbourfront Festival pour Canadian Literature (1990)
  • Prix Derrick Murdoch, Crime Writers of Canada (1998)
  • Prix Matt Cohen, Société d’encouragement aux écrivains du Canada (2005)
  • Membre de l’Ordre du Canada (2006)
  • Prix Lifetime Achievement, Jewish Book Awards (2010)
  • Prix du Grand Master, Crime Writers of Canada (2014)
  • Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II (2012)

Les oeuvres sélectionnées de
Howard Engel