Elkford

Elkford est un exemple de VILLES DE RESSOURCES PRIMAIRES, construite pour loger les employés des mines et leur famille.

Elkford, municipalité de district de la C.-B.; pop. 2 463 (recens. 2006), 2 589 (recens. 2001), const. 1981; située sur la rive ouest de la rivière Elk, affluent de la rivière Kootenay, dans le district de East Kootenay, dans le sud-est de la Colombie-Britannique. Sise à une altitude de 1 300 m dans les montagnes Rocheuses, près des communautés minières du COL CROWSNEST et à 35 km au nord de SPARWOOD, Elkford est la communauté la plus élevée de la Colombie-Britannique.

Elkford est un exemple de VILLES DE RESSOURCES PRIMAIRES, construite pour loger les employés des mines et leur famille. Elle avait une population de 605 habitants à la constitution du village d'Elkford, en 1971, et lorsque la Fording Coal Ltd (maintenant Elk Valley Coal Corporation) a ouvert sa mine de charbon à ciel ouvert dans les environs. Le district tire son nom de celui de la rivière qui coule aux abords du lieu ajouté à celui de l'entreprise charbonnière. C'est dans les années 1980 que l'essor économique et démographique, dû à l'exploitation de diverses mines de charbon dans la région, a atteint son plein sommet à Elkford. Outre les mines, la localité est la voie d'accès à une grande région sauvage, en particulier le Parc provincial Elk Lakes, à 70 km au nord. Malgré son altitude, Elkford possède un climat relativement protégé et est souvent balayée par les vents chauds du CHINOOK pendant l'hiver.