Duncan

À l'origine, la région est habitée par la nation Cowichan (« Terre réchauffée par le soleil ») qui comprend toutes les bandes indépendantes de la vallée.

Duncan, ville de la Colombie-Britannique; population 4986 (recens. 2006), 4699 (recens. 2001); const. en 1912. Duncan située à l'est de l'ÎLE DE VANCOUVER, à mi-chemin entre VICTORIA et NANAIMO, dans la vallée de Cowichan, et entourée de pittoresques montagnes escarpées. Par sa superficie, Duncan est la plus petite ville du Canada, couvrant seulement 2,05 km2 de territoire.

À l'origine, la région est habitée par la nation Cowichan (« Terre réchauffée par le soleil ») qui comprend toutes les bandes indépendantes de la vallée. Jusqu'en 1862, le gouvernement colonial n'admet aucun établissement non autochtone et, malgré les 18 200 ha de bonnes terres agricoles accessibles, la croissance demeure lente jusqu'à l'arrivée du chemin de fer d'Esquimalt et Nanaimo dans la vallée en 1886. Un agriculteur du nom de William Chalmers Duncan présente alors une requête pour une gare, qui sera construite sur sa terre en 1887. La ville est nommée en son souvenir, et son fils Kenneth est le premier maire de la ville.

Duncan devient plus tard le centre de services des principaux secteurs d'activités de la vallée, la foresterie et l'agriculture. On y découvre du cuivre et on l'exploite de 1897 à 1908. Le tourisme contribue aussi à l'économie, et Duncan est connue mondialement comme la « ville des totems ». Depuis quelques années, son climat doux attire des retraités.